Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

31 août 201539e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada



Transcription


Traduction simultanée de Paul Davis : (Premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador) Je souhaite accueillir chaleureusement mes collègues – gouverneurs, premiers ministres, l’ambassadeur Doer –, distingués invités. Encore une fois, bienvenue à Terre-Neuve-et-Labrador. Merci à la 39e Conférence annuelle des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada. C’est un privilège pour moi et pour ma province de vous accueillir dans cette belle province.

Philippe Couillard : (Premier ministre du Québec) So I first want to remind ourselves of the importance of political leadership. And what we’re doing in this conference has been a good example of this. And whatever progress that’s been achieved the last four years has been achieved through political leadership. [Je voudrais tout d’abord souligner l’importance de la gouvernance politique. Et cette conférence en est un bon exemple. Et tout progrès réalisé au cours des quatre dernières années a été rendu possible grâce à la gouvernance politique.]

Notre gouvernement travaille à l’élaboration d’une nouvelle politique énergétique 2016-2025, qui sera déposée cet automne. Elle aura pour but d’accroitre la performance du Québec en matière d’énergie propre et en efficacité énergétique, de favoriser l’autonomie énergétique du Québec par la mise en valeur de toutes ses ressources et poursuivre le développement d’une économie plus sobre en carbone. Aujourd’hui, le Québec fournit environ dix pourcent de l’électricité consommée en Nouvelle-Angleterre, ce qui illustre la solidité de notre partenariat établi depuis plus de quarante ans. Le Québec est le plus important producteur d’hydroélectricité en Amérique du Nord et le quatrième au monde.

Brian Gallant : (Premier ministre du Nouveau-Brunswick) Le premier ministre Couillard l’a très bien dit : c’est important de faire qu’est-ce qu’on peut pour combattre le changement climatique si nous sommes pour faire croitre l’économie de façon soutenable.

Marion S. Gold : (Commissaire du Rhode Island Office of Energy Resources) And I would equal the words of my colleagues. We feel very strongly that there are opportunities to build our economies while reducing carbon emissions. It can be a win when it doesn’t have to be a zero percent gain. [Je me fais porte-parole de mes collègues. Nous croyons fermement aux possibilités d’une croissance économique combinée à la réduction des émissions de carbone. Il faut croire aux chances de réussite, et ce, même si le taux d’émission n’atteint pas les zéro pourcent.]

Peter Shumlin : (Gouverneur du Vermont) But I do think there’s huge potential. And this is a reason not only to get this right but to also come together on a regional plan, like premier Couillard was discussing, where we set reasonable targets for 2030. [Je crois qu’on a là un énorme potentiel. Pour cette raison, non seulement devons-nous rétablir l’ordre des choses, mais nous devons aussi élaborer un plan régional commun, comme l’a mentionné le premier ministre Couillard, dans lequel des cibles réalistes seront fixées pour 2030.]

Wade MacLauchlan : (Premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard) And premier Couillard had a big hand in leading Earth efforts. We agreed to a Canadian energy strategy. [Le premier ministre Philippe Couillard a mené les actions environnementales de main de maître. Nous nous sommes mis d’accord sur une stratégie énergétique canadienne.]

Margaret Hassan : (Gouverneure du New Hampshire) I am reminded, as I think premier Couillard referenced, that we export 1.2 billion dollars for the goods to Canada and import about 8 billion dollars, so of course our economic commonalities and our regional common interests are very very clear to the people of New Hampshire. [Si ma mémoire est bonne, et je crois que le premier ministre Couillard l’a mentionné, nous exportons 1,2 millions de dollars de marchandises au Canada et en importons pour environ 8 millions de dollars. Alors, évidemment, les similitudes de nos réalités économiques et nos intérêts communs régionaux sont très très clairs aux yeux de la population du New Hampshire.]

Peter Shumlin : Vermont has had a long term relationship, for over 38 years now I believe with Hydro-Québec. And we continued our very close relationship with Québec on energy, in fact GazMétro. [Le Vermont entretient une relation de plus de 38 années maintenant, je crois, avec Hydro-Québec. Et nous poursuivrons cette étroite collaboration avec le Québec, concernant l’énergie, entre autres avec GazMétro.]

Philippe Couillard : Nous aurons bientôt à déposer une cible de réduction post-2020, avant la conférence de Paris, à laquelle je vous invite, tous et toutes, à assister. Plusieurs activités seront réservées aux chefs d’États fédérés et à des gouvernements régionaux. Je vais évoquer, enfin, pour terminer, le fait que l’économie et l’environnement vont de pair. Tenter de choisir entre l’un ou l’autre constitue un faux débat. Leur conjugaison est bien loin de miner notre compétitivité; bien au contraire, les efforts consentis dans la lutte aux changements climatiques nous rendront encore plus performants sur le plan économique, grâce à l’innovation et aux actions posées en efficacité énergétique.

Better jobs, better growth, a different growth for a low carbon economy. [De meilleurs emplois, une meilleure croissance; une croissance différente, grâce à une économie faible en carbone.]

Merci.

 



Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017