Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

12 juin 2015 Conférence des gouverneurs et des premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent



Transcription

Philippe Couillard : (Premier ministre du Québec) Le Québec a l’honneur d’accueillir, à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche, le Sommet des gouverneurs et des premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Le Sommet réunit, outre le Québec et l’Ontario, l’Illinois, l’Indiana, le Michigan, le Minnesota, le New York, Ohio, la Pennsylvanie et le Wisconsin. Je vous souhaite, à toutes et à tous, la bienvenue.

Sous le thème Partenaires au-delà des frontières, ce sommet est d’une importance toute particulière, dans la mesure où il vient resserrer les liens entre des partenaires ayant de nombreux intérêts en commun. Les initiatives ambitieuses que nous adopterons résultent d’une conscience accrue de l’importance de ces intérêts et des défis qui y sont rattachés, tant économiques qu’environnementaux. Collectivement, nous formons une puissance économique remarquable, puisque la région est dotée d’une économie qui a un PIB dépassant 5 000 milliards de dollars. Nous pouvons aussi nous enorgueillir de posséder la plus grande réserve d’eau douce du monde, ce qui vient avec l’obligation de la protéger.

Rick Snyder : (Gouverneur du Michigan) So I’m very proud to see this action happening today and look for to having a conference where we see continued action in important issues from invasive species to maritime carbons, to tourism, to simply having better personal relationships. Because that’s how you solve problems in this world: getting people to work well together. [Alors, je suis très fier de voir cette initiative prendre forme aujourd’hui et je suis impatient de faire partie d’une conférence qui interviendra de façon continue sur des questions importantes comme les espèces envahissantes, les carbones maritimes, le tourisme et qui, simplement, consolidera les relations interpersonnelles. Car c’est ainsi que se règlent les problèmes de ce monde; en encourageant les gens à mieux collaborer.]

Kathleen Wynne : (Première ministre de l’Ontario) Our continued collaboration is key to increasing the productivity, the innovation and the global competitiveness of economies on both sides of the border. And I just want to add that in Ontario — and again, I dare saying all the jurisdictions here — our constituents expect us to take this on. They expect us to partner with the others who have a rule to play in protecting the Great Lakes. They expect us to do everything in our power to preserve and protect, to clean when necessary, and find ways of not soiling in the first place, not polluting in the first place. So, I think it is a fundamental expectation of the people of our provinces and our States that we take on this responsibility. [Notre collaboration soutenue est la clé pour favoriser la productivité, l’innovation et la concurrence internationale des économies de chaque côté de la frontière. Et je voudrais seulement ajouter qu’en Ontario — et, encore une fois, j’ose parler au nom de toutes les instances présentes ici —, l’électorat s’attend à ce que nous prenions les choses en mains. Il s’attend à ce que nous collaborions avec les autres États ayant un rôle à jouer dans la protection des Grands Lacs. Il s’attend à ce que nous prenions toutes les mesures possibles pour préserver ceux-ci et les protéger, pour les nettoyer s’il le faut, et pour trouver des solutions afin de ne pas les souiller et de ne pas les polluer, dès le départ. Alors, je crois que nous devons prendre ces responsabilités, car il s’agit d’attentes fondamentales des populations de nos provinces et de nos États.]

Philippe Couillard : Le Sommet nous offre l’occasion de mettre en commun nos initiatives, y compris la stratégie maritime du Québec, pour améliorer notre réseau de transport maritime, façonner le tourisme régional et maximiser le potentiel socioéconomique du réseau des Grands Lacs et du Saint-Laurent, au bénéfice des populations des provinces et États de notre région. C’est pourquoi je suis particulièrement heureux d’annoncer que nous allons créer, cette fin de semaine, la Conférence des gouverneurs et des premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent, un regroupement binational, dont le mandat sera justement de renforcer une collaboration déjà vigoureuse entre le Québec, l’Ontario et les États des Grands Lacs.

Je vous remercie de votre attention et souhaite, à toutes et à tous, un fructueux sommet. Merci.



Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017