Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Climate Week NYC Jean Lemire nommé émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques

New York, le 18 septembre 2017. – La cérémonie d’ouverture de la Climate Week NYC, événement phare du Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Climate Group, se tient chaque année en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. Le premier ministre a été invité aujourd’hui à y prendre la parole lors d’un panel auquel participaient les gouverneurs Jerry Brown (Californie), Jay Inslee (Washington) et David Ige (Hawaï). Il a profité de cette occasion pour annoncer la nomination de Jean Lemire à titre d’émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques.

Le Gouvernement du Québec confie ainsi au biologiste et communicateur scientifique le mandat général d’approfondir l’engagement international du Québec dans les domaines des changements climatiques et des enjeux nordiques, deux priorités gouvernementales inscrites notamment dans la Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Politique internationale du Québec. Dans le domaine climatique, l’émissaire aura notamment pour tâche de nouer de nouveaux partenariats internationaux visant la réduction de gaz à effet de serre (GES) et l’utilisation de mécanismes de tarification du carbone.

L’émissaire contribuera également à mettre en œuvre les mesures de coopération climatique internationale venant en appui aux pays francophones les plus vulnérables. En outre, les fonctions du nouvel émissaire porteront sur les enjeux nordiques et arctiques, lesquels sont intimement liés au domaine climatique. À noter que M. Lemire agit déjà à titre de président du Conseil d’orientation du Programme de coopération climatique internationale qui est la principale composante des mesures annoncées à la Conférence de Paris sur le climat en 2015.

Citations :

« Le Québec exerce depuis plusieurs années un leadership indéniable en matière de lutte contre les changements climatiques. Dans un contexte politique qui appelle plus que jamais les États fédérés, les régions et les villes à apporter une contribution directe à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et à s’engager dans la transition vers une économie verte et innovante, nous souhaitons favoriser le partage d’expertise à travers de nouveaux partenariats internationaux dans le domaine climatique. La nomination d’un émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques témoigne de la volonté ferme du Québec de contribuer, aux côtés de la communauté internationale, à la recherche de solutions durables, aux efforts de préservation et à la mise en valeur de l’expertise québécoise. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« J’ai accepté de devenir émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, car ce sont là des défis de l’humanité qui requièrent l’engagement de tous, et le Québec a une contribution singulière à faire valoir dans une perspective de solidarité. J’apporte ici mon expérience, mon engagement pour la planète et ma détermination. »

Jean Lemire, émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques

-30-


Mise en ligne : 18 septembre 2017


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017