Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Rencontre de travail en vue du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre S’attaquer ensemble aux défis de la main-d’œuvre du 21e siècle

Québec, le 11 novembre 2016. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, la ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, et la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, ont participé ce matin à une rencontre de travail en vue de la tenue du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre avec des représentants de regroupements nationaux des entreprises et des syndicats.

Le Gouvernement du Québec et les principaux représentants nationaux des entreprises et de la main-d’œuvre ont convenu aujourd’hui des trois thèmes qui seront abordés lors du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre, soit :

  • Les défis du développement économique et les enjeux de disponibilité de main-d’œuvre;
  • L’attraction, l’intégration et la rétention de la main-d’œuvre dans une société en changement;
  • Le développement des compétences et la formation continue.

« Le 21e siècle amène une vague de profonds changements économiques et sociaux dont nous commençons à peine à apprécier l'ampleur. Déjà, nous constatons que les besoins en matière de main-d’œuvre spécialisée de nos entreprises ont évolué et que les besoins de formation de nos travailleurs changent. Le Rendez-vous national sur la main-d’œuvre et les travaux en cours seront l’occasion d'identifier les meilleures pratiques et des pistes de solution pour que chaque Québécoise et chaque Québécois puisse développer ses compétences et tout son potentiel. C’est de cette façon que nous nous assurerons que le développement de l’économie puisse profiter à tous, sans exception », a affirmé le premier ministre.

« D’ici 2022, près de 1,4 million d’emplois seront à pourvoir sur le marché du travail du Québec, alors que la population en âge de travailler tendra à diminuer. Ce contexte fait émerger au Québec d’importants défis économiques et démographiques. Il est donc nécessaire de réfléchir sur les aspirations et les caractéristiques des bassins de travailleurs, actuels et à venir, dans une perspective d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre. Nos actions devront être adaptées aux réalités des différentes régions. Je tiens à souligner l’apport essentiel des représentants nationaux des entreprises et des grandes organisations syndicales. En travaillant de concert autour des thèmes retenus, je suis persuadé que nous pourrons dégager des solutions adaptées à notre situation, permettant ainsi de favoriser la croissance de notre économie », a rappelé le ministre François Blais.

« Les thèmes retenus contribueront au développement social et économique du Québec en favorisant la réalisation du plein potentiel de chaque travailleur », a mentionné la ministre Dominique Vien.

« Les compétences et les acquis nécessaires pour occuper les emplois de demain évoluent rapidement. Afin de mieux répondre aux besoins des travailleuses et des travailleurs, il est important de discuter de formation continue et de la meilleure façon d’adapter l’offre des collèges et des universités», a souligné la ministre Hélène David.

« Chaque semaine, je rencontre des entrepreneurs dans les différentes régions du Québec, et le défi de la main-d’œuvre est le premier enjeu qu’ils me soulèvent. Pour relever ce défi, il faut que tous les acteurs concernés, tant ceux du milieu patronal que syndical, travaillent de concert. D'ailleurs, je tiendrai prochainement une rencontre avec les représentants syndicaux afin d'échanger sur cette question. Les solutions qui émergeront des différentes réflexions menées s’ajouteront aux actions déjà posées pour assurer la prospérité économique du Québec. Une tournée provinciale regroupant tous les acteurs du milieu manufacturier est notamment en cours pour sensibiliser les entrepreneurs à l’importance de moderniser leurs produits, leurs procédés et leurs façons de faire. Ce sont 700 millions de dollars que nous investirons avec les entreprises au cours des trois prochaines années pour qu’elles se modernisent. Favoriser l’entrepreneuriat et développer nos marchés d’exportations sont également deux autres piliers sur lesquels nous misons pour faire croître l’économie du Québec », a mentionné la ministre Anglade.

« Je suis très heureux de constater que le Gouvernement du Québec et les représentants des entreprises et de la main-d’œuvre collaborent activement afin de relever les défis actuels en matière d’emploi et d’améliorer le fonctionnement du marché du travail québécois », a confirmé le président de la Commission des partenaires du marché du travail, Florent Francoeur.

D’ici le Rendez-vous national sur la main-d’œuvre, qui aura lieu les 16 et 17 février prochains à Québec, le comité de pilotage poursuivra ses travaux sur la base des discussions ayant eu lieu aujourd’hui avec le premier ministre et les ministres.

-30-


Mise en ligne : 11 novembre 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017