Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

« Bâtir le Québec du 21e siècle, c’est donner dès maintenant à nos jeunes les moyens de devenir les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain » - Karine Vallières

Québec, le 20 octobre 2016. – Afin de favoriser l’entrepreneuriat étudiant et l’émergence de jeunes entreprises, l’adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Karine Vallières, a annoncé l'attribution d'une aide financière de 990 000 $ sur 3 ans à l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE). Grâce à cet investissement, l’organisme pourra poursuivre ses activités pour les prochaines années et ajouter une nouvelle ressource afin de bonifier son offre de services et améliorer son action auprès de ses clubs et de leurs membres. Soulignons que cette annonce découle de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021 qui sera dévoilée sous peu.

« Rien n’est plus satisfaisant que de voir de belles initiatives entrepreneuriales se concrétiser. La fibre entrepreneuriale des jeunes Québécoises et Québécois vibre particulièrement fort. C’est pourquoi nous avons tant besoin d’organismes comme l’ACEE qui, avec son réseau de clubs d’entrepreneurs étudiants répartis à travers la province, aide les jeunes à lancer leur entreprise et à favoriser son succès. Garneau Travail, qui nous reçoit aujourd’hui est un bon exemple de réussite, et je l’en félicite. Je suis persuadée qu’avec cette annonce, encore plus de jeunes vous emboîteront le pas, guidés par leur fibre entrepreneuriale », a déclaré Karine Vallières.

Partenaire du Gouvernement du Québec depuis 2007, l’ACEE est un organisme sans but lucratif qui valorise l’entrepreneuriat chez les étudiants d’établissements postsecondaires et favorise l’émergence de jeunes chefs d’entreprise, grâce à son réseau de clubs d’entrepreneurs qui s’étend partout au Québec. Leur but est d’outiller les jeunes désireux de lancer leur entreprise et de stimuler leur culture entrepreneuriale.

« Le réseau de clubs d’entrepreneurs de l’organisme ACEE illustre très bien le type d’initiative que notre gouvernement souhaite soutenir notamment à travers notre nouvelle Stratégie d’action jeunesse qui sera dévoilée sous peu. D’ailleurs, ce qui distinguait la Politique québécoise de la jeunesse 2030 que nous avons lancé au printemps aux précédentes, c’est spécifiquement l’ajout d’un axe d’intervention soutenant l’entrepreneuriat jeunesse et la relève. Parce que le Québec que nous bâtissons aujourd’hui leur appartiendra demain, continuons ensemble d’offrir à toutes les jeunes Québécoises et à tous les jeunes Québécois les moyens de réaliser leurs projets et leurs rêves », a ajouté le premier ministre.

À propos de la Politique québécoise de la jeunesse

La Politique québécoise de la jeunesse 2030 énonce les orientations gouvernementales en matière de jeunesse, et ce, pour répondre aux besoins des jeunes d’aujourd’hui. S’adressant aux Québécoises et Québécois âgés de 15 à 29 ans, elle constitue un cadre de référence pour le gouvernement et ses partenaires dans l’élaboration et la mise en œuvre de l’ensemble des actions visant la jeunesse. La Politique québécoise de la jeunesse se traduit par des stratégies d’action quinquennales, dont la stratégie d’action jeunesse 2016-2021. Pour plus de détails sur la Politique québécoise de la jeunesse : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.jeunes.gouv.qc.ca

-30-


Mise en ligne : 21 octobre 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017