Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Québec attristé par le décès de l’ancien secrétaire général des Nations Unies et premier secrétaire général de la Francophonie, Boutros Boutros-Ghali 

Québec, le 16 février 2016. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, ont exprimé leur tristesse à la suite du décès de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, également ancien secrétaire général de la Francophonie, Boutros Boutros-Ghali.

« Je salue aujourd’hui le dévouement exceptionnel et l’engagement sans réserve de M. Boutros-Ghali qui, en tant que premier secrétaire général de la Francophonie, a mis ses convictions au service d’une Francophonie inclusive et active qu’il a fortement aidé à construire. Je salue également le formidable travail réalisé à la tête des Nations Unies où il a été un acteur important en faveur de la paix et de la démocratie. En mon nom personnel et au nom du gouvernement du Québec, je présente mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Boutros-Ghali, ainsi qu’au peuple égyptien », a déclaré le premier ministre.

Diplomate, juriste et universitaire, Boutros Boutros-Ghali est né au Caire en 1922. Il a été à la tête des Nations Unies de 1992 à 1996 avant d’être le premier à occuper la fonction de secrétaire général de la Francophonie, de 1997 à 2002. L'Université Laval lui a remis un doctorat honoris causa en août 1993 et l'Université du Québec à Chicoutimi lui a également décerné en 2007 un doctorat honorifique pour avoir contribué de façon remarquable au développement de la collectivité.

« Nous nous souviendrons de M. Boutros-Ghali pour sa brillante carrière en diplomatie, pour sa contribution à l’avancement du droit international et pour ses actions en faveur de la langue française. Déjà fervent défenseur des idéaux francophones aux premiers balbutiements de l’Organisation internationale de la Francophonie, cet homme d’exception a su bâtir une organisation internationale moderne et efficace tout en gardant sa mission de solidarité au cœur de son action », a ajouté la ministre St-Pierre.

-30-


Mise en ligne : 16 février 2016


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017