Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Coup d’État au Burkina Faso : Le Québec condamne fermement les actes perpétrés

Québec, le 17 septembre 2015. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, condamne fermement le coup d’État militaire perpétré au Burkina Faso ce jeudi 17 septembre 2015. 

« À l’instar de l’Organisation internationale de la Francophonie, des Nations Unies, de l’Union africaine et de la Commission économique des États de l’Afrique de l’Ouest, le gouvernement du Québec condamne les actes inadmissibles qui se déroulent aujourd’hui au Burkina Faso. Nous appelons fermement à la libération immédiate de toutes les autorités concernées, à la remise en place des autorités de la transition et à la reprise du processus électoral », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.  

« Il est primordial que le Burkina Faso respecte les principes de la Déclaration de Bamako sur les pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l’espace francophone », a pour sa part ajouté la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre.

Le gouvernement du Québec suit avec attention la situation au Burkina Faso.

-30-


Mise en ligne : 17 septembre 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017