Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Déclaration du premier ministre sur le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Québec, le 4 juin 2015. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a fait une déclaration aujourd’hui concernant la publication du sommaire du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Il était accompagné du ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley.

« Le gouvernement du Québec reconnaît le rôle important de la Commission de vérité et réconciliation du Canada afin de mettre en lumière la vérité sur l’épisode des pensionnats autochtones au Canada. Le Québec a toujours privilégié une approche basée sur le respect et un dialogue ouvert avec les Premières Nations et les Inuits. Plusieurs ententes de collaboration ont été conclues entre le gouvernement du Québec et les communautés autochtones. Cependant, la publication de ce rapport nous invite à aller encore plus loin. Nous devons donc continuer de travailler étroitement ensemble afin de rebâtir nos relations avec les peuples autochtones, et ce, pour leur permettre de s’épanouir pleinement », a déclaré le premier ministre.

« Je tiens à souligner le travail colossal de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, et je remercie les milliers de témoins qui ont partagé leur tragique histoire. Il est maintenant temps de se tourner vers l’avenir, et ce rapport doit guider nos relations avec les Premières Nations et les Inuits. Cela se traduit notamment par l’enseignement approfondi dans nos écoles de l’histoire des autochtones au Canada. Pour notre gouvernement, faire connaître les réalités autochtones aux Québécois est la voie à suivre afin de débuter le chemin vers une véritable réconciliation », a ajouté le ministre Kelley.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017