Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Québec se joint à la communauté internationale en vue de commémorer le 70e anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz

Québec, le 27 janvier 2015. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, joignent leur voix à celle de la communauté internationale pour souligner le 70e anniversaire de la libération des camps d'Auschwitz, où plus d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants, pour la plupart de confession juive, ont trouvé la mort.

Alors que les survivants sont de moins en moins nombreux pour témoigner de l’horreur vécue en ces lieux, il est de notre responsabilité collective de rappeler ces pages sombres de l’histoire et de préserver la mémoire de ceux qui y ont péri. Il importe également de rendre hommage à ceux qui ont survécu aux camps de la mort et au régime nazi. D'ailleurs, après la Seconde Guerre mondiale, Montréal a accueilli la troisième plus forte concentration de survivants au monde.

Des leçons tirées de ces tristes événements, nous retenons qu’il est de notre devoir de poursuivre la lutte contre les idéologies allant à l’encontre des droits de la personne fondamentaux comme l’antisémitisme ou toute forme de haine de nature raciale ou confessionnelle. Auschwitz a laissé une marque indélébile à cet égard, et nous ne pouvons nous permettre de baisser la garde.

En ce jour de commémoration, nous souhaitons également exprimer, au nom de tous les Québécois et Québécoises, notre plus profonde solidarité envers la communauté juive du Québec et plus spécifiquement à l’endroit de tous ceux et celles qui ont survécu à cette tragédie.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017