Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Création de 345 emplois sur la Côte-Nord Le gouvernement du Québec confirme l’implantation de FerroQuébec à Port-Cartier

Port-Cartier, le 16 juin 2014. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, et du ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Yves Bolduc, a confirmé l’implantation de FerroQuébec, filiale de l’entreprise espagnole FerroAtlantica, à Port‑Cartier sur la Côte-Nord. Il s’agit d’un projet de construction d’une usine de silicium métal évalué à plus de 382 M$ et qui devrait créer à terme 345 emplois directs, sans compter les 230 emplois lors de la construction.

« C’est une excellente nouvelle pour l’économie du Québec, mais aussi pour la diversification économique de la Côte-Nord, car ce projet représente un fort potentiel de création d’une filière de production de silicium. Notre environnement d’affaires stable et attrayant nous permet aujourd’hui d’accueillir l’usine de silicium avec la plus faible empreinte carbone au monde. L’arrivée de FerroQuébec fera du Québec un chef de file dans un marché mondial qui offre des perspectives de croissance significatives », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.

Une participation financière du gouvernement du Québec pour la réalisation du projet de FerroQuébec est actuellement en discussion et sera confirmée prochainement. Un tarif d’électricité préférentiel d’Hydro-Québec ainsi que des mesures fiscales pour ce type d’investissements seront applicables.

« Le marché du silicium métal devrait prendre de l’importance d’ici 2020 en Amérique du Nord. L’implantation de FerroQuébec, dont la production sera destinée essentiellement au marché américain, est une occasion pour le Québec de se positionner favorablement dans ce secteur prometteur en renforçant notre compétitivité. Ce projet est structurant et s’inscrit dans notre vision pour attirer des investissements privés qui sont créateurs d’emplois et de richesse », a expliqué Jacques Daoust.

« L’avenir du Québec, et plus particulièrement celui des régions, se construira en mettant à profit l’expérience, l’expertise de notre main-d’œuvre qualifiée et le partenariat de tous les acteurs socioéconomiques. Les nombreux emplois directs et indirects qui seront créés par la construction de l’usine de FerroQuébec à Port-Cartier permettront de dynamiser et de diversifier davantage l’économie de la région », a ajouté Yves Bolduc.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, inscrivez-vous au fil RSS approprié au Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.economie.gouv.qc.ca/rss.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017