Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre du Québec reçoit le nouvel ambassadeur des États-Unis au Canada

Québec, le mardi 27 mai 2014. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a reçu en entretien le nouvel ambassadeur des États-Unis au Canada, Son Excellence Monsieur Bruce A. Heyman.

« Les États-Unis sont le premier partenaire économique en importance du Québec. Au cours des prochaines années, notre gouvernement souhaite maintenir et faire progresser cette alliance durable, prospère et mutuellement bénéfique. La riche expertise du Québec dans une foule de domaines est un atout dont le potentiel est immense. M. Heyman et moi avons jeté un regard éclairé sur les relations Québec-États-Unis dans leur état actuel et sur ce que nous pourrons accomplir dans un avenir rapproché », a indiqué le premier ministre.

La valeur totale des échanges commerciaux avec ce pays a été, pour l’année 2013, de 75,9 G$ CA, soit 46,3 G$ CA d’exportations et 29,6 G$ CA d’importations. Les États-Unis demeurent le plus important pourvoyeur d’investissements directs étrangers au Québec. Environ 45 % des 1 300 filiales étrangères au Québec, soit 585 compagnies, sont de propriété américaine et procurent quelque 100 000 emplois.

M. Couillard a profité de cette rencontre pour présenter deux projets économiques structurants pour le Québec : le Plan Nord Plus et la Stratégie maritime. Il a également présenté l’hydroélectricité québécoise comme alternative pour diversifier les sources d’approvisionnement des États du nord-est des États-Unis. Le premier ministre a fait valoir que l’offre énergétique québécoise est en mesure de diminuer la dépendance de ces États aux combustibles fossiles, de stabiliser les prix de l’électricité en plus de contribuer à la lutte contre les changements climatiques.

La sécurité continentale et la fluidité du commerce entre les États-Unis et le Québec ont également fait l’objet d’échanges nourris entre les deux hommes.

« Les PME québécoises sont au cœur du développement économique du Québec. Par la créativité, l’innovation et la qualité de notre main-d’œuvre, nous pouvons fournir des produits et services de qualité sur tous les continents. Pour bâtir une relation durable, il faut que la confiance règne. Notre gouvernement entend renforcer nos échanges afin que nos marchés puissent coexister, dans le plus grand intérêt des consommateurs et des travailleurs », a conclu le premier ministre.

Notons que l’ambassadeur Heyman a profité également de son passage au Québec pour s’entretenir avec plusieurs ministres québécois dont le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, et le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017