Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Politique québécoise de la jeunesse Le premier ministre, Philippe Couillard, entend les organismes œuvrant auprès de la jeunesse

Québec, le 24 septembre 2015. –  Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire du premier ministre pour la jeunesse, la petite enfance et la lutte contre l'intimidation, Caroline Simard, ont participé aujourd’hui à la table ronde de consultation sur la Politique québécoise de la jeunesse. Elle a été organisée dans le but de permettre aux organismes offrant des services à des jeunes ou qui les représentent, de même qu’aux groupes de la société civile concernés, de faire connaître publiquement leur opinion sur ce que devrait être la prochaine Politique québécoise de la jeunesse.

« Le plus beau cadeau que nous pouvons offrir à notre jeunesse est de lui donner l’oxygène nécessaire pour qu’elle prenne ses décisions et construise un Québec à son image. Le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et de la Stratégie d’action jeunesse s’inscrit dans cette optique. Je remercie donc tous les participants, mais également tous ceux qui ont déposé ou déposeront un mémoire, pour leur précieuse contribution aux débats. Elle nous aidera à élaborer une politique et une stratégie qui répondront à notre vision commune, mais surtout aux besoins des jeunes. C’est notre responsabilité de réfléchir ensemble à ce que nous voulons léguer à nos enfants et petits-enfants », a déclaré le premier ministre.

Je suis très heureux de constater la qualité et l’importance de la participation aux différentes étapes de la consultation menant au renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse. Grâce aux commentaires et aux avis qui nous ont été adressés aujourd’hui, mais également dans les différents mémoires déposés au Secrétariat à la jeunesse, nous sommes au fait des attentes des jeunes et des principaux partenaires engagés auprès d’eux.

La table ronde constitue une nouvelle étape dans le processus de consultation devant conduire, cet hiver, au renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et, de là, à l’élaboration d’une nouvelle Stratégie d’action jeunesse qui encadrera sa mise en œuvre. Les discussions ont porté principalement sur les axes d’intervention qui devraient faire l’objet d’une attention particulière dans le cadre de la prochaine politique jeunesse. La Politique québécoise de la jeunesse est un des outils qui permettront aux jeunes du Québec de réaliser leurs rêves et leurs ambitions. Nos objectifs sont clairs : faire en sorte que chaque jeune Québécoise et chaque jeune Québécois puisse réaliser son plein potentiel et faire le choix d’une carrière stimulante dans un environnement économique qui favorise son installation dans la région de son choix.

« De telles rencontres donnent lieu à des échanges féconds dont les retombées dépassent le cadre du renouvellement de la politique. Elles nous permettent de prendre le pouls de la jeunesse, de ses attentes et de ses aspirations, afin de mieux y répondre. La société évolue, la situation des jeunes aussi. Il nous faut sans cesse entretenir le dialogue, et c’est ce que le gouvernement du Québec entend faire », a déclaré l’adjointe parlementaire du premier ministre, Caroline Simard.

À propos du Secrétariat à la jeunesse

Placé sous l'autorité du premier ministre et rattaché au ministère du Conseil exécutif, le Secrétariat à la jeunesse a pour mandat de conseiller le gouvernement en matière de jeunesse et d'assister le premier ministre dans l'exercice de ses responsabilités à cet égard. Il assure la coordination et le suivi de l'action gouvernementale dans ce domaine.

-30-


Online as of: September 25, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017