Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Le premier ministre Philippe Couillard annonce un nouveau cadre de partenariat avec les carrefours jeunesse-emploi

Québec, le 17 septembre 2015. – Le premier ministre du Québec et responsable des dossiers jeunesse, Philippe Couillard, accompagné de son adjointe parlementaire volets jeunesse et petite enfance et lutte contre l’intimidation, Caroline Simard, a donné aujourd’hui le coup d’envoi à l’implantation progressive d’un nouveau partenariat entre les carrefours jeunesse-emploi (CJE) et le Secrétariat à la jeunesse.

« L’objectif de notre gouvernement est clair : nous voulons que chaque jeune Québécoise et chaque jeune Québécois puissent réaliser leur plein potentiel, puissent choisir une carrière stimulante, et que l’environnement économique favorise leur installation dans la région de leur choix. Pour ce faire, nous devons leur donner les meilleurs outils possible. Déjà, nous pouvons compter sur un réseau d’organismes crédibles dont la valeur est reconnue publiquement : les carrefours jeunesse-emploi. Grâce à ce nouveau partenariat avec le Secrétariat à la jeunesse, nous améliorerons l’efficacité de l’offre de services aux jeunes tout en favorisant le bénévolat et le volontariat de ces derniers par le financement de projets concrets », a affirmé le premier ministre.

L’implantation commencera d’abord dans 25 CJE sélectionnés selon des critères permettant d’obtenir une représentativité optimale sur les plans territorial, organisationnel et de la clientèle. Elle s’inscrit dans le cadre plus vaste du renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et vient concrétiser la volonté du gouvernement de donner une nouvelle impulsion à son action auprès des jeunes, tout en maximisant les retombées positives dans les communautés, au profit de toutes les régions du Québec.

De nouveaux paramètres

La réorganisation enclenchée permettra l’injection, à terme, de 10 millions de dollars additionnels dans le réseau des CJE. De ce montant, cinq millions seront réservés au développement et à la consolidation de services directs en matière d’insertion sociale, de persévérance scolaire, d’entrepreneuriat et de développement de projets jeunesse. Le nouveau partenariat favorisa également le financement de centaines de projets de bénévolat dans les milieux scolaires et de volontariat dans toutes les régions du Québec; des investissements de cinq millions de dollars sont prévus pour financer ces nouveaux projets.

« Les investissements du gouvernement doivent aller d’abord et avant tout aux jeunes et avoir des impacts dans nos localités, a déclaré Mme Simard. Le nouveau mode de partenariat va nous permettre d’investir là où ça compte, c’est-à-dire auprès des jeunes. Nous voulons leur donner la possibilité de vivre des expériences qui influenceront positivement leur choix de vie. »

Un échéancier précis

La période d’expérimentation du nouveau type de partenariat dans 25 CJE se déroulera de septembre 2015 à juillet 2016. L’expérimentation devrait ensuite être étendue à l’ensemble des CJE au printemps 2016. Un mécanisme d’évaluation et d’amélioration continue prendra le relais pour la durée de la prochaine Stratégie d’action jeunesse 2016-2021.

Politique québécoise de la jeunesse

Rappelons que la consultation sur la Politique québécoise de la jeunesse et sur la prochaine Stratégie d’action jeunesse se poursuivra jusqu’au 1er octobre 2015. Un document de consultation est disponible sur le site Web du Secrétariat à la jeunesse au www.jeunes.gouv.qc.ca. Les personnes qui le souhaitent peuvent faire parvenir leur mémoire directement par courriel à l’adresse suivante : saj@mce.gouv.qc.ca.

p. j. Liste des 25 carrefours jeunesse-emploi participant à l’expérimentation
 

-30-


Online as of: September 17, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017