Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Plan Nord : Investissement de plus de 1 milliard de dollars Le premier ministre Philippe Couillard donne le coup d’envoi aux travaux de construction de la première mine de diamants du Québec

Eeyou Istchee Baie-James, le 10 juillet 2014. – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, et du député d’Ungava, Jean Boucher, donne le coup d’envoi aux travaux de construction de la première mine de diamants (projet Renard) du Québec dans la région des monts Otish, au nord de Chibougamau.

Piloté par l’entreprise Stornoway Diamond Corporation, le projet Renard est évalué à plus de 1 milliard de dollars et créera approximativement 600 emplois au plus fort des travaux de construction qui s'échelonneront sur 30 mois. Au cours des 10 prochaines années, les activités de la mine créeront 475 emplois directs et près de 600 emplois indirects. En tant que partenaire important, le gouvernement du Québec, par l’intermédiaire de Ressources Québec, appuie la réalisation de ce projet par un prêt de 140 millions de dollars portant intérêt sur une base commerciale ainsi qu’un montant maximal de 100 millions de dollars sous forme de capital-actions, permettant aux Québécois de détenir 29 % de l’actionnariat de Stornoway. Grâce à une entente conclue en 2011, le gouvernement du Québec recevra également une royauté de 2 %, soit une part des produits de la vente de la production, en plus des redevances minières applicables.

« Ce projet marque la relance du Plan Nord. C’est un grand jour pour le développement nordique et pour la croissance de notre industrie minière. Le Québec exploitera une première mine de diamants, qui engendrera des retombées économiques et sociales importantes pour la région des monts Otish et les communautés autochtones, mais aussi pour tout le Québec. En appuyant ce projet, notre gouvernement s’assure que les bénéfices profiteront à l’ensemble de la collectivité québécoise », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.

« En devenant partenaire d’un projet minier comme celui de Stornoway, nous sommes en mesure d’attirer des investissements étrangers stratégiques, de générer des emplois de qualité en région éloignée, mais surtout de créer de la richesse pour tous les Québécois. Cet investissement reflète donc parfaitement la vision de notre gouvernement, soit d’être un État partenaire au profit de l’ensemble de la population », a affirmé le ministre Jacques Daoust.

« Cette initiative majeure nous confirme une fois de plus le grand potentiel minier du nord du Québec. Par son appui, notre gouvernement favorise l’exploitation de nos ressources naturelles et met à profit notre main-d’œuvre qualifiée, qui fait la renommée de l’industrie minière québécoise. Ce projet s’inscrit dans l’esprit même du Plan Nord, qui privilégie un développement nordique respectueux de la collectivité québécoise et bénéfique pour celle-ci », a souligné le ministre Pierre Arcand.

Le projet Renard combinera l’exploitation d’une mine à ciel ouvert et celle d’une mine souterraine. Il devrait permettre à Stornoway Diamond Corporation d’extraire des réserves d’environ 23,8 millions de tonnes de minerai, et de produire 17,9 millions de carats. La vie de la mine pourrait atteindre une vingtaine d’années sur la base combinée des réserves et des ressources identifiées à ce jour.

« Le Nord-du-Québec possède des atouts considérables sur le plan économique, avec ses forêts, son hydroélectricité et, bien entendu, ses mines. Je constate avec beaucoup de fierté que la région contribuera avec force à l’essor de l’économie québécoise et qu’elle sera mise en valeur grâce à la réalisation de cette initiative porteuse », a fait savoir le ministre Luc Blanchette.

-30-


Online as of: July 16, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017