Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Référendum en Catalogne Le gouvernement du Québec condamne la violence et encourage les parties au dialogue

Québec, le 1er octobre 2017. — Le Gouvernement du Québec condamne les gestes de violence qui ont cours à l’occasion du référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Le premier ministre a réitéré son souhait de voir le retour d’un dialogue entre les parties afin de trouver une issue consensuelle à ce conflit.

Citation :

« Nous condamnons fermement les gestes de violence qui nous sont rapportés. Comme exprimé cette semaine, nous aurions souhaité que la Catalogne et l’Espagne puissent résoudre de façon démocratique et pacifique les tensions qui les éloignent. Les liens d’amitié que nous avons développés avec la Catalogne et l’Espagne sont précieux. Ce n’est pas au Québec de tenter de leur dicter la conduite à adopter ni de s’ingérer dans leur débat politique. La démocratie constitue une des valeurs les plus fondamentales des Québécoises et des Québécois, et est un élément indispensable pour nous permettre un monde durable, juste et sécuritaire. Nous avons acquis au Québec une expérience en matière de conciliation. Nous avons offerts à la Catalogne et l’Espagne de partager cette expérience, si jugée utile. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Liens connexes :

  • Le Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Bureau du Québec à Barcelone est, depuis 1999, la représentation officielle du Québec en Espagne. Alfons Calderón en assume la direction depuis le 25 mars 2014.
  • Le Bureau offre des services dans les secteurs de l’économie et des affaires publiques et culturelles et voit à la mise en œuvre de la coopération bilatérale entre le Québec et la Catalogne. Son action s’étend à toute la péninsule ibérique.

-30-


Online as of: October 1er, 2017


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017