Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Québec, le 3 novembre 2014. Allocution du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, à l’occasion de la remise de l’Ordre national du Québec au président du Centre national de la recherche scientifique

La version prononcée fait foi.

Monsieur le président de la République française,
Monsieur le président du CNRS,
Monsieur le président de Premier Tech,
Monsieur le président de l’Assemblée nationale,
Mesdames et messieurs les ministres, sénateurs et députés,
Monsieur le chef de l’opposition officielle,
Monsieur le consul général de France à Québec,
Monsieur le délégué général du Québec à Paris,
Messieurs les ambassadeurs,
Monsieur le vice-président du conseil de l’Ordre national du Québec,
Distingués invités, chers amis,

Nous sommes honorés aujourd’hui de décorer de l’Ordre national du Québec un homme de science de votre envergure.

Docteur d’État en sciences physiques, vous avez, Monsieur Fuchs, fondé et dirigé le Laboratoire de chimie physique de l’Université Paris-Sud. Vous avez également occupé les fonctions de directeur de l’École nationale supérieure de chimie de Paris jusqu’à votre arrivée au Centre national de la recherche scientifique, en 2010.

Vos activités de recherche concernent la théorie, la modélisation et les simulations numériques de fluides moléculaires confinés dans des matériaux nanoporeux.

Vous êtes l’auteur de 170 articles parus dans des revues internationales avec comité de lecture. Vous avez encadré la rédaction de 23 thèses doctorales. Vos pairs reconnaissent en vous le talent et le dévouement qui font les scientifiques de renom. En témoigne d’ailleurs le numéro de la revue Molecular Simulation qui vous a été consacré.

La création du savoir et des idées neuves, de celles qui font les percées, de celles qui recomposent nos perceptions et réinventent nos industries, est fondée sur l’échange. La mobilité, la circulation des connaissances, le croisement des expertises sont essentiels, voire indispensables à la création.

Aussi, sous votre gouverne, le CNRS a étendu son action internationale et accueille annuellement 4 600 chercheurs étrangers dans ses laboratoires, en plus d’avoir conclu 40 accords de coopération avec une trentaine de pays.

Le Québec occupe une place de choix au sein du large éventail de collaborations internationales du CNRS, que vous présidez.

Huit Programmes internationaux de coopération scientifique concernent des laboratoires du Québec, notamment dans les neurosciences, le génie, les matériaux et les sciences sociales. Sept Groupements de recherche internationaux coordonnent les activités de recherche et la mobilité des chercheurs de part et d’autre de l’Atlantique.

Quatre Laboratoires internationaux associés du CNRS, laboratoires sans murs qui permettent des projets de recherche communs, engagent des universités québécoises.

Un premier projet dans le domaine des nanotechnologies et des nanosystèmes à l'Université de Sherbrooke; un second sur les sciences mathématiques à l'Université de Montréal; le troisième, ici même à Québec, à l'Université Laval, sur les études des écosystèmes et des géo systèmes arctiques.

Vous avez, Monsieur Fuchs, contribué au dynamisme du Québec par la qualité du dialogue scientifique que vous nous avez permis d’entretenir avec la France.

Encore ces jours-ci, vous venez de confirmer de nouveaux partenariats entre les milieux de recherche du Québec et de la France.

Car si la relation privilégiée entre la France et le Québec comporte, comme on le sait, de multiples facettes, l’une d’elles est sans nul doute sa dimension intellectuelle. La France demeure, sur le plan de la recherche, un partenaire essentiel.

C’est l’esprit originel de cette coopération, née d'une volonté politique de faire œuvrer Français et Québécois au progrès technique, scientifique, économique, social et culturel de nos sociétés.

Monsieur Alain Fuchs, au nom du peuple du Québec, je vous fais officier de l'Ordre national du Québec.


Mise en ligne : 3 novembre 2014


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017