Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Québec, le 6 octobre 2014 Allocution du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, à l’occasion de l’ouverture du Sommet international des coopératives

La version prononcée fait foi.

M. Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec,

M. Jacques Daoust, ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations,

Mme Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie,

Mme Michelle Morin-Doyle mairesse suppléante de la ville de Québec,

M. Gilles Lehouillier, maire de Lévis,

Dame Pauline Green, présidente de l’Alliance coopérative internationale,

Mme Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec fierté que le Québec reçoit, pour sa 2e édition, le Sommet international des coopératives, qui permet de souligner l’apport du mouvement en tant que levier majeur de notre croissance économique.

Parce que comme vous le savez, les coopératives sont créatrices de prospérité durable.

Je tiens aussi à féliciter le Mouvement des caisses Desjardins ainsi que l’Alliance coopérative internationale pour l’organisation de cet événement.

Je profite également de l’occasion pour souhaiter la bienvenue, dans notre belle région de la Capitale-Nationale, à tous les participants réunis pour ce Sommet qui vous permettra d’échanger sur l’importance du mouvement coopératif et mutualiste.

Le mouvement coopératif québécois est reconnu à l’échelle internationale pour sa grande diversité, sa capacité de mobilisation et son dynamisme.

Au Québec, il est présent dans les secteurs tels que :

  • les services financiers et les assurances;
  • l’industrie agroalimentaire;
  • l’industrie forestière;
  • le commerce de détail;
  • les services funéraires; et
  • les secteurs scolaire et de la santé.

Au Québec :

  • on compte 3 300 coopératives et mutuelles,
  • elles cumulent un chiffre d’affaires de 25,6 milliards de dollars,
  • en plus de gérer des actifs de 173 milliards de dollars.

Elles sont présentes dans les services aux personnes, les services de proximité et ceux dispensés aux entreprises.

Elles représentent, à elles seules, 92 000 emplois de qualité et jouent un rôle primordial pour la croissance de notre économie.

C’est donc dire à quel point elles sont une force économique importante partout au Québec.

***

Au cours des dernières années, nos coopératives se sont diversifiées afin de s’adapter et de répondre à de nouveaux besoins.

Grâce à leur dynamisme, à leur audace et à leur capacité d’innover, les coopératives possèdent également tous les atouts pour relever les défis actuels, notamment celui de la relève entrepreneuriale.

Elles constituent en effet un moteur entrepreneurial majeur pour toutes nos régions, alors que leur taux de survie à moyen terme est deux fois plus élevé que celui des autres entreprises traditionnelles, après cinq ou dix ans d’existence.

C’est au Québec que se crée le plus grand nombre de nouvelles coopératives par année, à l’échelle canadienne.

À titre d’exemple, en 2009, le Québec comptait près de 60 % des coopératives mises en place au Canada durant cette même année.

Ce n’est pas rien ! Et nous sommes très fiers de ce résultat qui témoigne de l’importance que nous accordons à ce modèle et à notre détermination pour accroître l’entrepreneuriat et pour renforcer le mouvement coopératif québécois.

La formule coopérative fait d’ailleurs partie des solutions efficaces pour assurer le transfert d’entreprises.

Ainsi, au cours de la dernière année, les grandes coopératives québécoises ont fait preuve d’un dynamisme exemplaire en acquérant des entreprises importantes notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’assurance et du commerce de détail.

À titre d’exemple, Agropur a acquis :

  • Davisco Foods International (USA) – 900 employés;
  • 3 usines de Sobeys (section transformation laitière) – 400 employés;
  • Fromages Damafro (Québec) – 200 employés; et
  • Cooperative Northumberland (Nouveau-Brunswick) –100 employés.

La Coop fédérée a aussi acquis une participation majoritaire dans le Groupe BMR, une quincaillerie desservant 180 magasins et comptant 5000 employés.

Plus que jamais, nous pouvons compter sur les coopératives pour conserver la propriété québécoise de nos entreprises et réunir les dimensions économique et sociale.

À ce propos, le Mouvement des caisses Desjardins est un exemple inspirant de coopérative qui contribue, de façon significative, à la vitalité économique et sociale de nos collectivités, et ce, depuis 114 ans.

Le Mouvement des caisses Desjardins est le plus grand groupe financier coopératif de langue française en Amérique du Nord. Rappelons-le, la toute première caisse a été implantée par M. Alphonse Desjardins à Lévis, tout juste de l’autre côté du fleuve.

Cet homme est le maître d’œuvre de ce succès. Il a su faire preuve d’audace et d’innovation lorsqu’il a décidé de fonder cette coopérative à portée tant économique que sociale.

Récemment, l’organisation s’est hissée au 2e rang des institutions financières les plus solides au monde, selon le classement de l’agence de presse financière Bloomberg.

En 2012, elle avait aussi été choisie par le magazine Corporate Knights comme la meilleure entreprise citoyenne au pays, parmi les 50 meilleures candidatures.

Ces reconnaissances illustrent bien la capacité des coopératives à créer de la richesse autrement, en s’appuyant sur la démocratie et la mobilisation de leurs membres et de leurs employés.

***

C’est grâce aux forces regroupées de leurs membres que les coopératives peuvent atteindre les plus hauts sommets de l’excellence. Vous savez, les coopératives sont un projet collectif dont la réussite se fonde sur le travail d’équipe.

En plus de s’appliquer aux coopératives, cette vision décrit très bien le partenariat de longue date existant entre le gouvernement du Québec et le mouvement coopératif québécois.

Un partenariat qui repose sur une volonté commune de créer une richesse collective. Je vous dis, travaillons ensemble, soyons partenaires afin de faire rayonner le Québec.

Nos coopératives et mutuelles représentent des forces qu’il faut continuer à mettre en valeur afin de stimuler davantage notre économie.

C’est d’ailleurs pourquoi mon gouvernement veut faire évoluer le cadre législatif applicable aux coopératives, en tenant compte des besoins exprimés par les différents partenaires.

Ainsi, nous avons par exemple travaillé en étroite collaboration avec le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, afin d’actualiser la Loi sur les coopératives.

Nous comptons procéder au dépôt de ce projet de loi dès cet automne.

De plus, nous travaillons, en collaboration avec nos partenaires, à l’élaboration d’un plan d’action gouvernemental qui consolidera la présence au Québec des entreprises d’économie sociale, dont les coopératives.

Celui-ci devrait être déposé avant le début de la prochaine année financière.

Ce plan d’action contribuera à atteindre notre objectif de créer 250 000 nouveaux emplois au Québec au cours des cinq prochaines années.

Je le réitère, notre gouvernement déploie tous les efforts nécessaires afin de promouvoir et de favoriser davantage l’essor des entreprises collectives partout au Québec.

***

Profitez de ce Sommet pour apprendre de tous et chacun.

Échangez sur les différents enjeux, défis, innovations et grandes tendances mondiales en matière de coopération, afin que nous puissions optimiser nos pratiques.

Parce qu’il est nécessaire de repenser et d’innover nos façons de développer notre économie.

Et vous ne serez pas seuls, car notre gouvernement entend poursuivre et accentuer son appui à l’émergence et au développement des coopératives et des mutuelles.

Nous partageons le même objectif. Profitons donc ensemble de ce Sommet afin de faire croître le rayonnement de nos coopératives.

Je vous souhaite à tous un excellent Sommet et un séjour des plus agréables à Québec!

Merci.


Mise en ligne : 6 octobre 2014


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017