Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Dévoilement du monument en hommage aux femmes en politique Pauline Marois rappelle la longue marche des pionnières

Québec, le 5 décembre 2012 – La première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, a participé aujourd’hui au dévoilement d’un monument en hommage aux femmes en politique.
« J’avais 12 ans lorsque la première femme a fait son entrée au Parlement. Je me rappellerai toujours ce moment où notre société s’ouvrait à une véritable démocratie en considérant les hommes et les femmes sur un pied d’égalité. Il a fallu, pour en arriver là, des années de lutte ainsi que la détermination et la force de caractère des pionnières. Le Québec doit se souvenir de leur contribution », a déclaré Mme Marois.

Le monument souligne l’apport considérable de quatre femmes à la vie politique québécoise : Idola Saint-Jean, Marie Lacoste Gérin-Lajoie, Thérèse Casgrain et Marie-Claire Kirkland. Rappelons que les trois premières ont milité pour le droit de vote et d’éligibilité des femmes avant l’adoption de la loi par l’Assemblée législative du Québec, le 25 avril 1940. Mme Kirkland a été, quant à elle, la première femme à être élue à l’Assemblée législative, une vingtaine d’années plus tard. C’est à elle qu’on doit l’adoption, en 1964, de la Loi sur la capacité juridique des femmes mariées.

« C’est à ces femmes, et à toutes les personnes qui les ont accompagnées dans leur longue marche, que nous devons l’avancement des femmes, dans la sphère politique principalement, mais aussi dans les autres secteurs d’activité et d’influence. Elles ont été une source d’inspiration pour moi, et j’espère qu’elles le seront aussi pour les générations futures », a poursuivi  la première ministre.

L’Assemblée nationale, la Commission de la capitale nationale du Québec, la Ville de Québec et le Conseil du statut de la femme se sont associés pour permettre l’érection de ce monument. Ils ont confié la réalisation de l’œuvre au sculpteur québécois Jules Lasalle, qui est aussi l’auteur de la statue du premier ministre Robert Bourassa, érigée en 2006 sur la colline Parlementaire. Cette initiative s’inscrit dans la foulée du 70e anniversaire du droit de vote et d’éligibilité des femmes au Québec, souligné l’an dernier. Le monument est installé sur la façade sud de l’édifice de l’hôtel du Parlement, donnant sur la Grande Allée à Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017