Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Environnement et développement durable des communautés Vers la création de parcs nationaux

Conférence Katimajiit

Kuujjuaq, le 24 août 2007 – Lors de la Conférence Katimajiit, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Line Beauchamp, rappelle que la création de parcs nationaux au Nunavik constitue une priorité pour le gouvernement du Québec. « Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la Stratégie québécoise sur les aires protégées et permettront également de stimuler l’industrie touristique au Nunavik. » À ce sujet, l’entente sur le développement économique et communautaire signée en 2002 ciblait déjà la création de trois parcs nationaux au Nunavik : Pingualuit, Kuururjuaq et des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-L'Eau-Claire.

Création du parc national Kuururjuaq

Les 14 et 15 mars dernier, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) a tenu, conjointement avec la Commission de la qualité de l’environnement Kativi (CQEK), une audience publique concernant la création du parc national Kuururjuaq, dans le secteur des monts Torngat et de la rivière Koroc. « Parmi les commentaires reçus lors de l’audience, la majorité sont en faveur de la création du parc. Ainsi, à la suite de la décision de la CQEK sur le projet de parc, je serai en mesure de proposer au gouvernement la création du parc national Kuururjuaq », annonce la ministre. Ce projet permettra d’augmenter de 4 273 km2 le réseau des parcs nationaux du Québec.

Une audience pour le projet de parc national des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-L'Eau-Claire

Les travaux de planification du projet de parc des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-L'Eau-Claire, qui se font en collaboration avec l’Administration régionale Kativik, seront terminés au cours de l’hiver 2008. « Le MDDEP sera en mesure de tenir une audience publique concernant la création du parc national des Lacs-Guillaume-Delisle-et-à-L'Eau-Claire en juin 2008 », précise madame Beauchamp. Cette audience aura lieu dans les villages d’Umiujaq et de Kuujjuarapik, afin que les deux communautés inuites et la communauté crie de Whapmagoostui puissent se prononcer sur ce projet qui touche leur territoire traditionnel de subsistance.

Ouverture du parc national des Pingualuit

Concernant le parc national des Pingualuit, madame Beauchamp annonce sa participation à l’ouverture officielle du parc. « À la suite de l’invitation que j’ai reçue de l’Administration régionale Kativik, c’est avec plaisir que je me rendrai à Kangiqsujuaq en novembre prochain pour l’ouverture officielle du parc national des Pingualuit. »

Un travail de collaboration

Les travaux nécessaires à la création des parcs nationaux au Nunavik ne sont pas uniquement effectués par le MDDEP. « Je tiens à souligner le travail effectué par l’Administration régionale Kativik au cours des dernières années pour réaliser l’acquisition des connaissances des projets de parc, mais aussi celui effectué par des gens de Kangiqsujuaq, de Kangiqsualujjuaq, d’Umiujaq, de Kuujjuarapik et de Whapmagoostui qui ont participé aux groupes de travail. C’est grâce à eux et à leurs connaissances des territoires que nous pouvons créer ces parcs dans le respect des droits reconnus aux autochtones », souligne la ministre. Ces groupes de travail sont mis sur pied dès le début du processus de planification des parcs afin de faire connaître aux intervenants locaux et régionaux l’état d’avancement des projets et de les impliquer directement dans les projets de parc.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017