Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Forum économique mondial de Davos Jean Charest fera entendre la voix du Québec sur des sujets d'intérêt

Davos, le 23 janvier 2007 − « Le Forum économique mondial de Davos représente une occasion exceptionnelle de faire entendre la voix du Québec sur des sujets d'intérêt et de s'enrichir de la vision des autres participants sur les enjeux mondiaux de l'heure. Cet événement permet également de développer ou de consolider nos liens avec des partenaires politiques et d'établir ou de maintenir le contact avec des entreprises de niveau international », a souligné le premier ministre.

Monsieur Charest sera en Suisse du 23 au 27 janvier 2007 afin de participer au Forum économique mondial de Davos. Il sera accompagné du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand.

Monsieur Charest sera panéliste lors de deux ateliers portant sur l'environnement et les changements climatiques: l'un sur les implications des changements climatiques sur la sécurité, et l'autre sur la capacité des marchés à sauver la planète. C'est la première fois qu'un premier ministre du Québec agira comme personne-ressource dans une activité du Forum. Le ministre Raymond Bachand aura aussi l'occasion de prendre une part active aux discussions en étant panéliste d'un atelier portant sur l'innovation et les villes.

Un leadership reconnu

En matière d'environnement, le Québec fait figure de leader. Le Plan d'action – Le Québec et les changements climatiques, la Stratégie énergétique du Québec 2006-2015 et la Politique québécoise du transport collectif dont le gouvernement s'est récemment dotés constituent les pièces maîtresses de son approche environnementale. Elles témoignent de l'importance que le gouvernement du Québec accorde à ces questions et du rôle qu'il entend jouer en ces domaines.

En marge du Forum, le premier ministre effectuera un certain nombre de rencontres politiques. Il rencontrera notamment le nouveau président du Mexique, Felipe Calderón, le ministre du Commerce et de l'Industrie de l'Inde, Kamal Nath, le commissaire au Commerce de la Commission européenne, Peter Mandelson, le ministre de l'Économie et de la Technologie de l'Allemagne, Peter Glos, le vice-président de la Commission permanente de l'Assemblée populaire de la République populaire de Chine, Cheng Siwei, et le gouverneur du Nuevo León, José Natividad González Parás.

Le premier ministre profitera également de la présence de nombreux décideurs économiques au Forum pour rencontrer des chefs d'entreprises et des investisseurs potentiels afin de faire la promotion du Québec.

Un événement d'envergure

Le Forum économique mondial de Davos est né en 1971 de l'initiative d'un groupe d'universitaires européens, dont l'ex-premier ministre français, Raymond Barre. Aujourd'hui, il compte parmi les plus grandes rencontres internationales. Chaque année, il réunit quelque 2 500 personnalités de haut niveau : chefs d'États et de gouvernements, dirigeants d'entreprises multinationales, analystes et universitaires s'y donnent rendez-vous. Le gouvernement du Québec y participe officiellement depuis 1986.

« Le Québec est reconnu pour son expertise dans les domaines de l'ingénierie, de l'hydroélectricité, de l'aéronautique, des biotechnologies ainsi que de la recherche et du développement. De nombreuses entreprises québécoises occupent une position enviable sur la scène internationale. En matière d'environnement, nous avons su développer une approche originale qui, à bien des égards, nous place à l'avant-garde. Ce sont là quelques-unes des forces que nous entendons faire valoir dans le cadre du Forum économique mondial de Davos », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017