Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre dévoile la nouvelle Éco-Fiducie Canada

L’investissement au Québec est la première initiative de financement du genre visant à donner des résultats concrets aux Canadiennes et aux Canadiens.

OTTAWA, 12 février 2007 – Le Premier ministre du Canada Stephen Harper, accompagné du premier ministre du Québec Jean Charest, a annoncé aujourd’hui que le nouveau gouvernement du Canada a l’intention de verser au Québec 349,9 millions de dollars dans le cadre de la nouvelle Éco-Fiducie Canada visant à réduire véritablement les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique.

« Le nouveau gouvernement du Canada investit afin de protéger les Canadiennes et les Canadiens des répercussions des changements climatiques, de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre, a déclaré le Premier ministre. Cette annonce permet de reconnaître le leadership dont fait preuve le Québec dans ce domaine et d’aider à réaliser des progrès mesurables dont profitera l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens. »

« En juin 2006, notre gouvernement a adopté son Plan de lutte aux changements climatiques. Ce plan a été salué comme l'un des meilleurs en Amérique du Nord. Avec la contribution financière du gouvernement fédéral à cet effort québécois, nous pourrons atteindre nos objectifs », a souligné le premier ministre Charest.

Le financement du Québec par Éco-Fiducie Canada vise à appuyer des projets prévus ou en cours dans le cadre du plan d’action 2006-2012 pour les changements climatiques. Grâce au financement fédéral, le gouvernement du Québec a indiqué qu’il sera en mesure de réduire de 13,8 millions de tonnes de dioxyde de carbone ou de substances équivalentes les émissions de gaz à effet de serre, soit en dessous des niveaux prévus pour 2012. Le gouvernement du Québec a indiqué qu’il se servira des fonds d’Éco-Fiducie pour faire avancer plusieurs projets qui pourraient inclure :

  • des investissements destinés à faciliter l’accès à de nouvelles technologies dans le secteur du camionnage;
  • un programme visant à trouver de nouvelles sources d’énergie renouvelable dans les régions rurales;
  • une usine pilote de fabrication d'éthanol à partir de matières cellulosiques;
  • la promotion de pompes géothermiques dans le secteur résidentiel;
  • l’appui de la recherche technologique et de l’innovation pour la réduction et la séquestration des gaz à effet de serre;
  • des mesures destinées à promouvoir le captage de la biomasse provenant de sites d’enfouissement;
  • et des mesures destinées à favoriser la récupération des déchets traités et de l’énergie provenant de biomasse agricole.

L’Éco-Fiducie Canada pour la qualité de l’air et les changements climatiques devrait permettre à chaque province et à chaque territoire de concevoir des technologies, d’économiser l’énergie et de trouver des projets susceptibles d’offrir des résultats concrets. Le gouvernement du Canada collaborera avec tous les territoires et toutes les provinces pour mettre en place ce nouveau fonds national.

Le nouveau gouvernement du Canada prend déjà des mesures concrètes pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique en s’engageant à appliquer une règlementation stricte pour les réduire dans tous les secteurs et à lancer de nouvelles initiatives dans les secteurs de l’énergie et du transport. Les initiatives provinciales appuyées par Éco-Fiducie Canada permettront de compléter ces efforts.

L’Éco-Fiducie Canada sera créée grâce à certains des excédents prévus dans le budget 2006-2007. Les ressources de Éco-Fiducie Canada s’élèveront à 1,5 milliard de dollars de nouveau financement à l’échelle nationale. Elles proviendront du prochain budget et s’inscriront dans les mesures prises pour rétablir l’équilibre fiscal. Ces nouveaux crédits seront disponibles dès que le Parlement approuve ce budget.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018