Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Appel d'offres de 2000 MW d'énergie éolienne « Une énergie verte au bénéfice du développement des régions » - Jean Charest

Montréal, le 5 mai 2008 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Claude Béchard, se réjouissent de l'annonce des résultats de l'appel d'offres de 2 000 MW d'énergie éolienne dévoilés par le président et directeur général d'Hydro-Québec, Thierry Vandal. Cette annonce témoigne concrètement de l'engagement du gouvernement du Québec envers le développement durable et le développement d'énergies renouvelables.

« Le Québec est reconnu à l'échelle mondiale comme une référence en matière d'énergies vertes et renouvelables. L'annonce d'aujourd'hui vient consolider notre position de leadership en Amérique du Nord pour le développement de la filière éolienne. Grâce au génie et au savoir-faire des Québécois en matière de développement énergétique, le Québec profitera de cet important apport économique qui aura des retombées dans l'ensemble des régions. Cette annonce est en droite ligne avec les objectifs poursuivis par notre Plan d'action sur les changements climatiques », a déclaré le premier ministre.

Le ministre Claude Béchard a tenu à rappeler que 66 propositions totalisant des offres de plus de 7700 MW ont été soumises à Hydro-Québec dans le cadre de cet appel d'offres.

Le Québec dispose d'un important potentiel d'énergie éolienne. La stratégie énergétique du gouvernement prévoit la mise en production de 4 000 MW d'ici 2015. Le développement de cette filière a notamment permis, en Gaspésie et dans la MRC de Matane, la création de plus de 1 000 emplois dont plus de 500 sont permanents. Le gouvernement entend associer les milieux locaux au développement de tout projet éolien.

« Il est essentiel que ces projets reposent sur un encadrement structuré et rigoureux, sur la diffusion d'une information adéquate auprès de la population et sur la concertation de l'ensemble des intervenants concernés. L'acceptabilité sociale est une des conditions essentielles au développement de tout projet éolien », a mentionné le ministre Béchard.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017