Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Bilan de la session parlementaire Création de la richesse et amélioration de la qualité de vie des Québécois

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a dressé aujourd’hui en compagnie de la vice-première ministre et ministre des Affaires municipales et des Régions, Nathalie Normandeau, et du ministre du Revenu et leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, un bilan positif des actions gouvernementales au terme de la dernière session parlementaire.Québec, le 20 décembre 2007 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a dressé aujourd’hui en compagnie de la vice-première ministre et ministre des Affaires municipales et des Régions, Nathalie Normandeau, et du ministre du Revenu et leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, un bilan positif des actions gouvernementales au terme de la dernière session parlementaire. « Je suis fier du travail que nous avons accompli tout au long de cette session. Au cours des derniers mois, les Québécois ont vu une équipe compétente et centrée sur leurs priorités. Nous avons gouverné avec une vision claire axée sur deux objectifs qui reflètent les priorités des Québécois : accélérer la création de richesse et améliorer la qualité de vie des Québécois », a déclaré le premier ministre.

Accélérer la création de richesse

Les réalisations gouvernementales de la dernière session ont permis d’accélérer la création de richesse. Parmi les plus significatives, le premier ministre a tenu à mentionner :

  • le Plan québécois des infrastructures qui lance le plus grand chantier de rénovation de l’histoire du Québec. Il prévoit des investissements de 30 MM $ sur 5 ans qui serviront à la remise à niveau de nos infrastructures;
  • le Plan d’action en faveur du secteur manufacturier qui prévoit des investissements de 600 M $, notamment pour moderniser ce secteur;
  • la poursuite du développement énergétique avec les autorisations accordées aux projets privés de ports méthaniers de même qu’avec la mise en service de la nouvelle centrale hydroélectrique de la Péribonka;
  • le soutien au secteur forestier et aux communautés qui vivent de la forêt;
  • la plus importante hausse du salaire minimum des 30 dernières années, lequel passera de 8,00 $ à 8,50 $ le 1er mai prochain.

Cet automne, le premier ministre a également entamé des discussions avec son homologue ontarien afin d’accentuer les échanges commerciaux entre les deux provinces. Celles-ci s’ajoutent à celles entreprises avec la France sur la reconnaissance des acquis et des compétences. Ces projets s’inscrivent dans une démarche visant à créer pour le Québec un nouvel espace de prospérité.

« Nous avons une vision claire pour l'avenir. Nous construisons un nouvel espace de prospérité et développons la force économique du Québec et de ses régions, le tout, dans une perspective de développement durable. Nos efforts portent leurs fruits : nous avons le plus bas taux de chômage en 30 ans et jamais il n’y a eu autant de Québécois sur le marché du travail », a souligné Nathalie Normandeau.

Améliorer la qualité de vie des Québécois

Afin d’améliorer la qualité de vie des Québécois, le gouvernement a notamment :

  • resserré le Code de la sécurité routière afin de redresser le bilan routier québécois;
  • proposé d'inclure dans la Charte québécoise des droits et libertés une clause affirmant clairement la valeur d’égalité entre les femmes et les hommes;
  • éliminé la malbouffe dans les écoles;
  • conclu des ententes avec les médecins spécialistes et les médecins omnipraticiens pour qu’ils soignent plus de Québécois;
  • modifié la Loi sur les normes du travail pour accorder des congés de compassion pour les victimes d’actes criminels et leur famille;
  • adopté une loi resserrant le contrôle des armes à feu;
  • promu la langue française au Québec en assurant la francisation des jeux vidéo.

« Dans un contexte de cohabitation, cette session à l’Assemblée nationale aura été productive. Sur le plan législatif, le parlement a procédé à l’adoption de 34 projets de loi ministériels. Nous avons fait fonctionner ce parlement en mettant en œuvre nos priorités et en agissant dans la droite ligne des engagements que nous avons pris devant les Québécois. L’année 2008 s’annonce tout aussi prometteuse pour le Québec », a conclu Jean-Marc Fournier.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017