Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Plan Nord Le gouvernement annonce la création du bureau de transition

Québec, le 14 juin 2012. – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, ainsi que le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Clément Gignac, annoncent la création du Bureau de transition du Plan Nord. Ce bureau sera mis en place afin de prendre en charge, à court terme, les mandats et les responsabilités qui seront éventuellement confiés à la Société du Plan Nord.

« Compte tenu du succès que connaît le Plan Nord, il y a un besoin immédiat et important d’avoir une équipe qui travaille en étroite collaboration avec tous les partenaires. Cette équipe assurera la mise en œuvre des projets d’infrastructures et des initiatives socio-économiques en lien avec le Plan Nord », a déclaré le premier ministre.

« Le projet de loi 27 créant la Société du Plan Nord (SPN) n’a pas encore été adopté, bien qu’il ait été présenté depuis plus d’un an à l’Assemblée nationale, soit le 8 juin 2011. Pauline Marois et le Parti Québécois font une obstruction systématique à son adoption et ce, malgré le fait qu’un grand nombre de nos partenaires des régions du Québec réclament son adoption. C’est de manière transitoire, en attendant la création de la Société du Plan Nord qui demeure une priorité pour le gouvernement, que ce bureau est créé »,  a précisé le ministre Clément Gignac.

Les mandats du Bureau de transition

Parmi ses mandats, le Bureau de transition du Plan Nord devra notamment :

  • Préparer la création de la Société du Plan Nord afin que celle-ci soit rapidement opérationnelle une fois la Loi sur la SPN adoptée;
  • Agir à titre d’interlocuteur pour la mise en œuvre des projets d’infrastructures et des initiatives socio-économiques devant être confiés à terme à la SPN;
  • Coordonner les actions des partenaires du Plan Nord, dont au premier plan les ministères et organismes, municipalités nordiques et communautés autochtones;
  • Accompagner les communautés nordiques touchées par le développement du Plan Nord.

« La mise en place du Bureau de transition du Plan Nord démontre toute l’importance que le gouvernement accorde à ce projet. Il représente de plus un appui important aux partenaires impliqués dans le Plan Nord, tout en assurant que la Société du Plan Nord soit opérationnelle très rapidement après sa création »,  a tenu à souligner le premier ministre, en insistant sur le fait que la création de cette société est essentielle pour assurer le développement du Plan Nord.

Le Bureau de transition du Plan Nord, qui relèvera du ministre des Ressources naturelles et de Faune, sera dirigé par Robert Sauvé, qui connaît bien le dossier du Plan Nord pour y avoir été associé dès son lancement, au printemps 2011, à titre de sous-ministre au ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017