Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Modernisation et agrandissement de l'aluminerie Alcoa de Baie-Comeau « L'appui du gouvernement du Québec représente un geste concret pour les régions avec des retombées majeures pour le Québec » - Jean Charest

Baie-Comeau, le 4 mars 2008 –  Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Claude Béchard, et du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, est heureux d'annoncer aujourd'hui l'appui du gouvernement du Québec au projet de modernisation et d'agrandissement de l'aluminerie Alcoa de Baie-Comeau. Cette annonce s'est faite en présence de monsieur Alain Belda, président et chef de la direction de Alcoa.

Ce soutien se concrétise par l'octroi d'une garantie de prêt de 228 M$ avec prise en charge des intérêts pour une période de 30 ans, par l'intermédiaire d'Investissement Québec. Il comporte également l'attribution d'un bloc de 175 MW d'électricité et le renouvellement, à compter du 1er janvier 2015, d'un bloc de 517 MW. Ce soutien du gouvernement du Québec permettra de réaliser l'un des plus grands projets d'investissement privé des dernières années au Québec, soit 1,2 G$, lequel se traduit par la création de plus de 7 000 emplois durant la période de construction de l'aluminerie.

« Le gouvernement du Québec est fier de s'associer à cet investissement majeur. Nous assurons ainsi la pérennité des activités de l'aluminerie de Alcoa à Baie-Comeau, à Deschambault et à Bécancour. Nous assurons ainsi le maintien de près de 3 000 emplois en usine en plus des 4 300 emplois chez ses fournisseurs. Voici un geste concret pour les régions avec des retombées majeures pour le Québec », a indiqué le premier ministre Charest.

« Ce projet d'envergure constitue un formidable outil de développement régional. Il mettra à contribution nos travailleurs, nos ressources, notre hydroélectricité, un atout majeur dans la concrétisation de ce projet », a ajouté le ministre Claude Béchard.

« L'industrie de l'aluminium constitue un levier économique important pour le Québec. En effet, la production d'aluminium primaire permet d'injecter plus de 2,5 G$ dans l'économie québécoise, chaque année et l'industrie emploie plus de 12 000 personnes au Québec. Ce projet de modernisation est l'exemple probant que le Québec peut s'enrichir et créer des emplois en misant sur le développement de ses ressources énergétiques. Notre électricité est un atout majeur pour attirer les investisseurs ici. C'est pourquoi notre gouvernement fait du développement énergétique l'une de ses priorités », a souligné le ministre Bachand.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017