Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Transfert de la taxe sur l’essence Québec annonce des investissements de 1,15 milliard $ qui viennent doubler les sommes versées pour les municipalités et le transport en commun

Québec, le 24 avril 2008 – Profitant de son passage aux 87e assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a annoncé des investissements supplémentaires de l’ordre de 1,15 milliard de dollars destinés aux infrastructures municipales et au transport en commun.

Le montant octroyé par Québec représente sa quote-part dans le cadre du transfert de la taxe fédérale sur l’essence. Ces investissements s’inscrivent dans le Plan québécois des infrastructures qui a pour objectif de renouveler sur une période de 15 ans l’ensemble de nos infrastructures publiques. « Ces fonds vont vous permettre de maintenir et d’améliorer la qualité de vos infrastructures et des services que celles-ci vous permettent de rendre à nos concitoyens », a lancé le premier ministre aux maires présents lors de l’événement.

Le gouvernement du Québec prolonge ainsi, pour une période de cinq ans, sa quote-part dans le cadre du transfert de la taxe fédérale, soit de 2010-2011 à 2014-2015. Au total, incluant la contribution fédérale, ce sont des investissements de près de 3,5 milliards de dollars qui seront réalisés, ce qui donnera plus de prévisibilité aux municipalités pour la planification de travaux d’infrastructures. C’est pratiquement deux fois plus que ce que l’entente précédente prévoyait, soit 1,7 milliard de dollars.

Le premier ministre a également profité de l’occasion pour souligner les nombreuses initiatives mises de l’avant par son gouvernement afin de renforcer l'autonomie locale et régionale de toutes les régions. Il a ainsi rappelé l'Entente sur un nouveau partenariat fiscal et financier de même que la Stratégie pour le développement de toutes les régions.

Tout en mentionnant aux maires qu ’ils étaient des acteurs incontournables pour le développement économique du Québec, le premier ministre leur a exposé son projet de créer un nouvel espace économique. « Vous pensez à demain pour assurer la prospérité de vos municipalités et le bien-être de nos concitoyens. Je partage la même vision que vous, et nous allons continuer à vous appuyer en ce sens. Le nouvel espace économique du Québec est un projet incontournable pour maintenir et améliorer notre qualité de vie. Travaillons ensemble à faire du Québec un endroit prospère pour nous, nos enfants et nos petits-enfants », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017