Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

« Le gouvernement stimule l'économie au profit de la qualité de vie des Québécois » - Le premier ministre Jean Charest

Québec, le 20 juin 2008 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a dressé aujourd'hui un bilan positif de la dernière session parlementaire. « Au cours des derniers mois, notre gouvernement a clairement mis l'accent sur le développement économique. Nos actions ont été mises en œuvre pour créer davantage de richesse, pour assurer une meilleure qualité de vie aux Québécois et déjà, nous sommes en mesure de constater que nos décisions ont un impact positif. »

Le premier ministre a mentionné certaines mesures de nature économique découlant directement du dernier budget, dont l'élimination complète de la taxe sur la capital pour le secteur manufacturier, la création du Pacte pour l'emploi prévoyant un investissement de 1 G $ et finalement, des investissements en éducation de 250 M $ et de 75 M $ respectivement pour les universités et les cégeps.

« L'investissement de 5,5 G $ pour la réalisation de 2 000 MW en énergie éolienne, ceux de 280 M $ pour les technologies vertes et de plus de 52 M $ pour l'industrie des croisières sur le Saint-Laurent, les ententes avec la métropole sont autant d'autres mesures qui ont permis d'assurer la croissance économique au Québec, une des priorités de mon gouvernement », a indiqué monsieur Charest.

Des mesures pour améliorer la qualité de vie

Sur le plan de l'amélioration de la qualité de vie des Québécois, le gouvernement n'a ménagé aucun effort. Parmi les décisions prises dans la poursuite de cet objectif, le premier ministre a tenu à mentionner l'adoption du projet de loi 63 qui consacre l'égalité entre les femmes et les hommes, le dépôt du projet de loi sur l'eau et l'investissement de 400 M $ sur 10 ans, avec la Fondation Chagnon, pour le développement des enfants de 0 à 5 ans.

« C'est aussi avec le souci d'améliorer la qualité de vie des Québécois qu'une augmentation de 30 % du crédit d'impôt pour les soins à domicile a été consentie et qu'un fonds de soutien aux personnes aidantes a été créé. Du même souffle, le dernier budget du gouvernement prévoit des investissements de 1 G $ dans des mesures destinées au mieux-être de nos aînés », a tenu à préciser monsieur Charest.

Ce dernier s'est dit particulièrement fier que son gouvernement soit intervenu sur le plan du développement durable en protégeant 23 nouvelles aires protégées et 22 nouveaux écosystèmes forestiers. Il a également relevé les investissements de 68 M $ destinés à l'intégration des immigrants en emploi et les quelque 22 M $ pour leur francisation. Le gouvernement a également annoncé 65 M $ pour venir en aide aux élèves handicapés ou en difficulté d'apprentissage.

Des projets de lois

La dernière session à l'Assemblée nationale a par ailleurs permis au gouvernement de déposer 27 projets de lois et d'en faire adopter autant, notamment ceux portant sur l'égalité entre les femmes et les hommes, la retraite progressive, la gouvernance de la Financière agricole, la protection des épargnants, le fonds du patrimoine minier et l'agglomération de Montréal. Une motion réaffirmant nos valeurs québécoises a par ailleurs été adoptée à l'unanimité à l'Assemblée nationale dans la foulée du dépôt du rapport de la commission Bouchard-Taylor.

Des résultats économiques

Le Québec connaît de bons résultats économiques. En 2007, 86 300 emplois ont été créés. Le marché de l'emploi a battu des records. Le taux de chômage est passé à 7,5 % en mai dernier et en 2007, il a atteint 7,2 %, ce qui en fait le plus bas taux jamais atteint en 33 ans. Également, il est important de souligner que depuis 2003, il y a plus de 55 000 personnes de moins qui bénéficient de l'aide sociale.

Les perspectives

« Forts de ces résultats, nous abordons l'avenir avec optimisme. Le projet de création d'un nouvel espace économique franchira de nouvelles étapes à l'automne. Il offre de nombreuses perspectives de développement pour le Québec, tant ici qu'à l'étranger. D'ailleurs, la préparation du Plan Nord se poursuit et nous espérons que dès cet automne, le Nord québécois bénéficiera d'outils supplémentaires pour assurer son développement et contribuer encore davantage à la prospérité économique du Québec », a poursuivi monsieur Charest.

« Nous sommes également heureux de voir qu'au cours des mois à venir le Québec sera l'hôte de plusieurs événements d'envergure qui marqueront les célébrations du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec. En juillet, il y aura la réunion du Conseil de la fédération à Québec, en octobre, la visite du président français Nicolas Sarkozy, et également la tenue du Sommet de la Francophonie. Voilà des perspectives encourageantes pour la prospérité de notre économie et de notre société, ainsi que pour l'avenir des générations d'aujourd'hui et de demain », a conclu le premier ministre.

Le premier ministre du Québec a profité de l'occasion pour inviter les Québécois à venir célébrer dans la capitale nationale, particulièrement au cours de la période estivale, les fêtes du 400e de la ville de Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017