Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le sentier des Grèves maintenant ouvert au public Le gouvernement inaugure la première section de la phase 2 de la promenade Samuel-De Champlain

Québec, le 26 juin 2012. – Un an après le lancement des travaux, le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et député de Louis-Hébert, Sam Hamad, le ministre de la Santé et des Services sociaux et député de Jean-Talon, Yves Bolduc, le maire de la Ville de Québec, Régis Labeaume, accompagnés du président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, Jacques Langlois, ont procédé ce matin à l’inauguration officielle du sentier des Grèves, le prolongement de la promenade Samuel-De Champlain vers l’ouest jusqu’au parc de la plage Jacques-Cartier.

« Une nouvelle étape dans ce grand projet de réappropriation des rives du fleuve Saint-Laurent est franchie aujourd’hui avec l’accès au sentier des Grèves qui s’inscrit dans la continuité de la promenade Samuel-De Champlain, maintes fois primée. C’est un projet magnifique que je chéris tout particulièrement dans notre capitale, et je suis heureux ce matin d’en inaugurer un nouveau tronçon. Le côté naturel du sentier des Grèves, une manière différente de s’approprier le fleuve, permet de profiter de perspectives superbes sur le Saint-Laurent », a souligné le premier ministre.

Ce tronçon du sentier des Grèves s’étend sur environ un kilomètre, entre le domaine des Retraités du CN, à l’est, et le parc de la plage Jacques-Cartier, à l’ouest. Il permet notamment aux usagers d’avoir un accès privilégié à la plage Gagnon, l’une des rares plages de sable naturel de la capitale. Le sentier piétonnier comporte sept escaliers et deux belvédères. Il est ponctué de panneaux d’interprétation expliquant la transformation du paysage au fil des ans et propose des perspectives nouvelles sur le fleuve Saint-Laurent, les ponts de Québec et la rive sud.

« Je reconnais encore une fois la signature et le professionnalisme de la Commission de la capitale nationale du Québec qui transforme en chef-d’œuvre les mandats que lui confie le gouvernement, a pour sa part indiqué le ministre Sam Hamad. Dès l’an prochain, le ministère des Transports du Québec travaillera à la reconfiguration du boulevard Champlain qui permettra de faire le lien entre le sentier des Grèves et le quai des Cageux. En parallèle, la Commission de la capitale nationale du Québec continue de travailler à la phase 3 de la promenade dont le concept a été dévoilé en mars dernier. »

« Le sentier des Grèves tel qu’il est aménagé contribuera certainement à améliorer la santé des citoyens de la circonscription de Jean-Talon et de la capitale. Il leur offre une belle occasion de pratiquer la marche sportive, en plus de profiter de belles découvertes en lien avec le fleuve Saint-Laurent », a indiqué pour sa part le docteur Bolduc.

Partenaire précieux de la Commission dans ce projet, la Ville de Québec veillera à l’exploitation future du sentier des Grèves et s’intéressera notamment à la réhabilitation du domaine des Retraités du CN.

« Je suis convaincu que ce sentier connaîtra le même succès d’achalandage que le reste de la promenade Samuel-De Champlain et que le parc de la plage Jacques-Cartier, a mentionné le maire de Québec. Je suis très fier que les citoyens et les visiteurs puissent avoir accès à un espace de plein air à nul autre pareil en bordure du magnifique fleuve Saint-Laurent. Québec s’inscrit dans la tendance mondiale des grandes villes qui redonnent accès aux cours d’eau à leurs citoyens, pour le plaisir de tous. »

Prochaine étape : relier le sentier des Grèves au quai des Cageux

Le début des travaux de la seconde partie du tronçon du projet, entre le domaine des Retraités du CN et le quai des Cageux, est prévue pour 2013. Cette deuxième portion du sentier, longue de 1,7 kilomètre, longera le boulevard Champlain. Assumé par le gouvernement du Québec, le coût des travaux pour réaliser l’ensemble du sentier des Grèves est de 6 millions de dollars. Ils se feront en parallèle de travaux de réaménagement du boulevard Champlain, réalisés par le ministère des Transports du Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017