Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre du Québec en mission au Vermont

Newport, le 6 octobre 2008 - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, s’est rendu dans le nord-est du Vermont aujourd’hui afin de s’entretenir avec le gouverneur de cet État, James H. Douglas. Cette rencontre faisait suite à l’engagement pris lors de la Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada le 16 septembre dernier.

Au cours de cette journée, le premier ministre et le gouverneur ont notamment discuté de la coopération environnementale entre le Québec et le Vermont de même que d’initiatives visant à accroître les relations économiques et énergétiques.

À l’approche du 5e anniversaire de la conclusion de l’Accord de coopération entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de l’État du Vermont, le premier ministre et le gouverneur ont signé une déclaration commune dans laquelle ils annoncent la création d’un groupe de travail sur les énergies vertes et le commerce. Ce groupe de travail examinera notamment les sources d’énergie propre et renouvelable existant au Québec et au Vermont. Il identifiera les obstacles et proposera des mesures visant à promouvoir le commerce et le développement plus poussé des ressources énergétiques existantes, telles que l’énergie hydroélectrique et l’énergie éolienne, de même que de nouvelles sources d’énergie renouvelable liées à la biomasse. À cet égard, le groupe de travail mettra l’accent sur les ressources naturelles disponibles localement, dont l’exploitation et la production créeraient des emplois durables.

En marge de leurs discussions, MM. Charest et Douglas ont participé à un déjeuner offert par le St. Johnsbury Rotary Club et à un forum de discussions à Stanstead/Derby Line avec des intervenants régionaux sur des enjeux communs entre le Vermont et le Québec.

L’État du Vermont est, avec l’État de New York, le plus important partenaire institutionnel du Québec aux États-Unis. En plus de la collaboration institutionnelle, le Vermont s’avère un partenaire économique important. En 2007, la valeur totale des échanges de biens entre le Québec et l’État du Vermont s'est élevée à 3,6 milliards $ CA, le plaçant au 7e rang des États américains et devant la France (7e partenaire commercial du Québec sur la scène internationale avec des échanges totalisant 3,4 milliards $ CA), le Mexique (8e – 2,9 G$ CA) et l'Italie (9e – 2,8 G$ CA).

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017