Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre Jean Charest annonce le renouvellement et la bonification de l’Entente de développement culturel de la Ville de Québec

Québec, le 16 février 2009 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a donné le coup d’envoi à Québec horizon culture. Il a profité de l’occasion pour annoncer, devant plusieurs centaines de personnes réunies pour l’événement, le renouvellement de l’Entente de développement culturel de la capitale nationale dont le budget sera porté à 30 M$. Cela représente une augmentation de 9 M$ financée à parts égales par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et la Ville de Québec.

« En ces temps économiques difficiles, il est important pour notre gouvernement de lancer un message clair aux milieux culturels quant à notre volonté d’engagement. Ils peuvent être assurés que nous continuerons de soutenir les artistes et les créateurs », a mentionné le premier ministre Charest.

« Nous maintenons notre engagement vis-à-vis des artistes et je suis heureux de voir que le secteur privé, lui aussi, répond à l’appel lancé dans le cadre de cette journée. Que ce soit en réalisant des projets patrimoniaux d’envergure ou en encourageant la relève artistique, que ce soit en soutenant des artistes établis ou en offrant un lieu pour une exposition, les gens d’affaires ont une place à prendre pour soutenir la vitalité culturelle et Québec horizon culture leur en donne l’occasion », a soutenu Jean Charest.

L’événement accueille 800 participants, leaders culturels, économiques et politiques, qui sont venus assister ou prendre part aux débats de la journée. Au total, quatre orientations servent de base aux discussions : 1) la vitalité de la chaîne culturelle; 2) la qualité du cadre de vie; 3) Québec, capitale de la relève culturelle; 4) Saint-Roch, haut lieu de la créativité contemporaine. Québec horizon culture culminera par la mise en place d’un plan d’action échelonné sur cinq ans ainsi que des mécanismes de suivi pour en assurer le respect.

En outre, le premier ministre a précisé, dans son allocution d’ouverture, que l’Entente de développement culturel de la capitale nationale entre le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et la Ville de Québec constitue un formidable outil de concertation qui permet au Ministère et à la Ville d’agir conjointement pour soutenir les projets artistiques et culturels de la capitale.

« Ce partenariat existe depuis 30 ans déjà. Je remercie le maire de Québec, Régis Labeaume, d’y souscrire pleinement. En plus d’être un levier économique essentiel pour la capitale, l’Entente sert aussi à affirmer l’identité culturelle de la ville. Elle permet également de soutenir le dynamisme de ses artistes et de ses créateurs. Il est naturel de reconduire cette entente et de lui donner les moyens de ses ambitions en la bonifiant comme nous le faisons en partenariat avec la Ville de Québec », a conclu M. Charest.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017