Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Québec investit 106 millions $ dans les aéroports du Nunavik et de la Côte-Nord

Montréal, le 31 mars 2009 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre délégué aux Transports, Norman MacMillan, le ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, Pierre Corbeil, en présence de représentants de la nation inuite, le président de la Société Makivik, Pita Aatami, et la présidente de l’Administration régionale Kativik, Maggie Emudluk, de même que de représentants de la nation crie, le Grand-Chef, Matthew Mukash, et le vice Grand-Chef, Ashley Iserhoff, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Québec consacrera 106 millions $ au cours des 5 prochaines années à la mise à niveau de 15 aéroports situés au Nunavik et sur la Côte-Nord.

Dans la foulée du budget 2009-2010, cet investissement s’inscrit dans la vision du gouvernement de développer le Nord québécois tout en stimulant l’économie régionale. Le premier ministre a tenu à rappeler que le rayonnement de ce grand projet touchera toute une génération de citoyens qui habitent un territoire deux fois grand comme la France. « Nous avons une grande vision d’avenir pour le Québec, celle de développer de nouveaux espaces, dont celui situé au Nord du 49e parallèle. Le Plan Nord sera à la fois un modèle de développement durable tout en étant un important moteur de développement que nous ferons en partenariat avec les Premières Nations, les Inuits et l’ensemble des communautés locales. Ce vaste territoire possède un potentiel important qui a besoin, pour son développement, d’infrastructures de transports modernes et efficaces », a affirmé M. Charest.

« Cette annonce représente une avancée majeure dans le développement du Nord québécois. Je suis d’autant plus enthousiaste que les sommes consenties auront une incidence positive sur la vie quotidienne des Innus, des Cris, des Inuits et de l’ensemble des communautés locales. L’effet qui en résultera au quotidien se traduira par une baisse des prix de nombreux articles de première nécessité, comme les denrées alimentaires », a pour sa part indiqué le ministre Pierre Corbeil.

Un premier lot de quatre aéroports mis à niveau

En guise de point de départ de la mise en œuvre de ce plan, le gouvernement a confirmé un engagement global de 55  millions $ sur les 2 premières années pour améliorer des installations aéroportuaires de Puvirnituq et Salluit, au Nunavik, ainsi que de Port-Menier et Saint-Augustin, sur la Côte-Nord.

Pour l’année financière en cours, 16  millions $ seront alloués à l’aéroport de Puvirnituq pour agrandir l’aire de trafic, allonger la piste, remplacer le balisage lumineux et installer une clôture périphérique. Ces sommes incluent la participation du gouvernement du Canada. Quant à l’aéroport de Port-Menier, il bénéficiera d’un investissement de 10 millions $ cette année pour la réfection de la surface de la piste.

En 2010-2011, la deuxième phase des travaux à l’aéroport de Puvirnituq sera entreprise, ce qui représentera un investissement 15 millions $. De plus, d’autres travaux estimés à 3,6 millions $ seront aussi mis en œuvre l’an prochain à l’aéroport de Salluit, au Nunavik. Ce sera également le cas à l’aéroport de Saint-Augustin, sur la Basse-Côte-Nord, où le gouvernement investira 10 millions $ pour la réfection de la surface de la piste. 

Les autres travaux prévus au plan feront l’objet de discussions et de planifications avec les élus locaux et l’ensemble des partenaires.

Le ministre délégué aux Transports s’est dit très fier que le gouvernement du Québec accorde une place de choix aux communautés du Nord-du-Québec en perfectionnant un de leur principal réseau de transport. « Les aéroports représentent un lien vital pour ces communautés nordiques, autant pour leur subsistance que pour le développement économique et social. En les outillant d’infrastructures aéroportuaires modernes, nous leur donnons un signal clair de notre engagement à les aider à développer leur région pour leur bénéfice et celui de tout le Québec », a conclu M. MacMillan.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017