Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Tournée CAP NORD Le premier ministre Jean Charest poursuit la tournée Cap Nord en visitant la région du Nord-du-Québec

Lebel-sur-Quévillon, le 11 mai 2012. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, en compagnie du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, Pierre Corbeil, est de passage dans la région du Nord-du-Québec dans le cadre du Forum entrepreneurial où il a profité de l’occasion pour présenter son Plan Nord.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je poursuis cette tournée, amorcée en décembre 2011, afin de présenter les multiples occasions d'affaires liées à la mise en œuvre du Plan Nord. Considérant l’intérêt que ce vaste chantier a suscité à chacune des rencontres, nous prouvons que les Québécois sont prêts à relever ce défi qui conjugue développement économique et social et protection de l’environnement. Par le Plan Nord, je réitère mon engagement à faire du Québec un territoire dynamique et résolument tourné vers l’avenir », a déclaré le premier ministre.

« Le Plan Nord est une pièce maîtresse du développement du Québec et présente des opportunités qui profiteront à l’ensemble des régions. La rencontre d’aujourd’hui vise d’ailleurs à maximiser les retombées positives pour les entreprises du Nord-du-Québec. Je suis heureux de constater à quel point vous êtes nombreux, ici à Lebel-sur-Quévillon, sur le territoire du Plan Nord, à vous intéresser à ces nombreux projets et à vouloir y contribuer », a commenté le ministre Corbeil.

À propos du Plan Nord

Rappelons que le Plan Nord, présenté le 9 mai 2011, est l’un des plus grands chantiers de développement économique, social et environnemental de l’histoire du Québec. Il se déploiera sur 25 ans et entraînera, durant cette période, des investissements de plus de 80 milliards de dollars.

Le Plan Nord intègre le développement énergétique, minier, forestier, bioalimentaire, touristique et du transport. Il met en valeur la faune ainsi que la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité. Ce développement se fera au bénéfice des communautés concernées et du Québec tout entier, et ce, dans le respect des cultures et des identités.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017