Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre en mission en Europe du 25 juin au 2 juillet

Québec, le 24 juin 2009 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, amorce demain une mission qui l’amènera en Belgique, en Allemagne et en France.

Vendredi à Bruxelles, Jean Charest et son homologue manitobain, Gary Doer, prononceront une allocution devant des interlocuteurs européens oeuvrant dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques. Cet événement, qui est une initiative du Québec et du Manitoba, vise à explorer les coopérations possibles entre différents regroupements d’États fédérés et de régions, afin de développer une stratégie pour faire reconnaître formellement leur rôle dans le nouveau traité international qui sera négocié à Copenhague en décembre prochain. Ce même jour, le premier ministre rencontrera le commissaire européen à l’Environnement, Stavros Dimas, afin d’échanger sur les politiques européennes en matière de changements climatiques et sur le rôle des régions dans ce débat au sein de la Commission européenne.

Dans le contexte du début des négociations d’un accord de partenariat économique global entre le Canada et l’Union européenne, Jean Charest participera, le 29 juin à Bruxelles, à une table ronde organisée par le Centre for European Policy Studies, centre d’études comptant parmi les plus expérimentés et influents en Europe. 

Le premier ministre se rendra ensuite en Bavière, région de l’Allemagne avec laquelle le Québec entretient des relations privilégiées, pour faire le point sur les échanges entre les deux États. Il y rencontrera le ministre-président de l’État, Horst Seehofer, et le vice-ministre-président et ministre de l'Économie, Martin Zeil, qui dirigent ensemble le gouvernement de coalition bavarois. Il aura également un entretien avec Randolf Rodenstock, président de l’Association patronale de la Bavière.

En France, le premier ministre s’entretiendra avec son homologue français François Fillon. Cette rencontre sera l’occasion de faire le point sur l’Entente Québec-France sur la reconnaissance  mutuelle des qualifications professionnelles signée en octobre 2008 par le premier ministre Charest et le président de la République française, Nicolas Sarkozy. Rappelons que depuis la signature de cette entente, les représentants québécois et français de 18 ordres professionnels et métiers ont signé un arrangement permettant aux travailleurs qualifiés sur un territoire d’obtenir la reconnaissance de leurs qualifications sur l’autre territoire. Le premier ministre aura en outre des entretiens avec la présidente du Mouvement des entreprises de France, Laurence Parisot, et avec le photographe et écologiste, Yann Arthus-Bertrand. Il accueillera également deux citoyens français au sein de l'Ordre national du Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017