Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Québec franchit deux nouvelles étapes dans la création du nouvel espace économique L'Entente entre le Québec et la France ratifiée par l'Assemblée nationale et le gouvernement dépose un projet de loi sur la mobilité de la main-d'œuvre au Canada

Québec, le 9 juin 2009 – Le gouvernement du Québec a franchi aujourd'hui deux étapes importantes dans la création d'un nouvel espace économique.

L'Assemblée nationale a procédé à l'adoption du projet de loi permettant la mise en œuvre de l'Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, ainsi que d'autres ententes du même type. Le gouvernement a également déposé un projet de loi concernant la mobilité de la main-d'œuvre canadienne.

« Ce nouvel espace économique a un objectif, celui d'élargir les possibilités de développement du Québec en attirant des travailleurs, en ouvrant de nouveaux marchés à nos entreprises, en concluant des alliances stratégiques avec nos voisins et en faisant une exploitation responsable de nos ressources. Aujourd'hui, deux gestes législatifs d'importance ont été posés pour donner vie à ce nouvel espace économique qui hissera le Québec au rang des économies les plus prospères », a déclaré le premier ministre du Québec, Jean Charest.

Le premier ministre a tenu aujourd'hui à souligner l'événement en présence du ministre des Relations internationales, Pierre Arcand, de la ministre de la Justice, Kathleen Weil, du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, du consul général de France à Québec, François Alabrune, du président de l'Office des professions du Québec, Jean-Paul Dutrisac, du président de la Commission des partenaires du marché du travail, Jean-Luc Trahan, ainsi que du vice-président exécutif et directeur général de la Chambre de commerce de Québec, Alain Kirouac.

Mise en œuvre de l'Entente entre le Québec et la France

Le projet de loi permettant la mise en œuvre de l'Entente entre le Québec et la France traduit les engagements pris le 17 octobre dernier par le premier ministre Charest et le président Sarkozy afin de faciliter et accélérer l'acquisition d'un permis pour l'exercice d'une profession ou d'un métier réglementé sur les deux territoires.

« Dès les premiers jours de la session parlementaire, nous avons déposé le projet de loi permettant la mise en œuvre de l'entente historique signée par le Québec et la France, afin que nous puissions bénéficier rapidement du talent et du savoir-faire des Français qui souhaitent travailler au Québec », a mentionné la ministre Weil.

Depuis la signature de cette entente, des arrangements de reconnaissance mutuelle ont été conclus pour 17 métiers et professions.

« L'adoption de ce projet de loi constitue une étape importante de cette entente historique, puisqu'il renforce la présence du Québec sur la scène internationale et nous permet d'exercer pleinement nos pouvoirs économiques », a ajouté le ministre Arcand.

Projet de loi pour favoriser la mobilité de la main-d'œuvre au Canada

La libre circulation de travailleurs qualifiés est un levier pour contrer les pénuries de main-d'œuvre qui guettent plusieurs secteurs d'activités et qui constituent un frein à la croissance économique du Québec.

Le Québec a exercé son leadership auprès des autres provinces et territoires canadiens, ce qui a mené à l'approbation des modifications à l'Accord sur le commerce intérieur dans le but d'assurer une pleine mobilité de la main-d'œuvre au Canada.

« Les modifications législatives permettront au Québec d'élargir son bassin potentiel de main-d'œuvre qualifiée en facilitant l'accès aux professions et métiers réglementés. Non seulement l'accélération de la reconnaissance des qualifications professionnelles permettrait aux employeurs québécois de trouver plus rapidement la main-d'œuvre dont ils ont besoin, mais elle permettrait de reconnaître davantage les compétences des travailleurs qualifiés formés au Québec », a dit le ministre Sam Hamad.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017