Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec et Hydro-Québec inaugurent la nouvelle interconnexion de 1250 MW avec l’Ontario

Ange-Gardien, 25 septembre 2009 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et la vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Nathalie Normandeau, ont procédé aujourd’hui à l’inauguration officielle de la nouvelle interconnexion avec l’Ontario au poste de l’Outaouais. Ils étaient accompagnés pour l’occasion du ministre délégué aux Transports et député de Papineau, Norman MacMillan, et du président-directeur général d’Hydro-Québec, Thierry Vandal.

« Avec ce nouveau poste d’interconnexion, nous donnons accès à notre province voisine à davantage d’énergie propre et renouvelable, contribuant ainsi à la lutte contre les changements climatiques. Toute cette électricité permettra d’alimenter près de 400 000 maisons unifamiliales ontariennes. La coopération des deux provinces en matière énergétique permet de soutenir le développement économique et la création d’emplois. Ce projet contribue à réaffirmer notre leadership dans les énergies vertes en Amérique du Nord », a déclaré le premier ministre.

La ministre Normandeau a fait valoir que le projet d’interconnexion entre le Québec et l’Ontario représente un nouveau pas dans la réalisation de la stratégie énergétique québécoise 2006-2015. « Le Québec pourra jouer un rôle encore plus important puisqu’il dispose – et disposera encore longtemps – de toute l’électricité nécessaire pour combler ses propres besoins et contribuer à répondre à une partie de ceux de ses voisins. Si cela est possible, c’est parce que nous avons fait du développement de notre potentiel énergétique notre principale priorité en matière d’énergie. »

« Les travaux de construction de cette interconnexion ont entraîné des retombées économiques importantes pour la région. Au total, plus de 2000 travailleurs ont œuvré sur le chantier pendant la construction. De plus, son exploitation va créer 17 emplois permanents dans la région », a indiqué le ministre MacMillan.

« L’interconnexion, qui double la capacité existante de transit avec l’Ontario, permet à Hydro-Québec Production d’exporter de l’énergie propre et renouvelable vers les marchés de l’Ontario, de l’Ouest de l’État de New-York et des États du Midwest américain », a souligné Thierry Vandal, président-directeur général d’Hydro-Québec.

Le projet, débuté en 2006, comprend trois principaux volets. Hydro-Québec a complété la construction d’une ligne à 230 kV vers l’Ontario. L’entreprise a débuté l’utilisation de l’interconnexion cet été grâce à la mise en service du premier de deux convertisseurs d’une capacité totale de 1 250 MW au poste de l’Outaouais. Hydro-Québec prévoit mettre en service le deuxième convertisseur cet automne. Finalement,  Hydro-Québec complètera la construction de la ligne Chénier-Outaouais à 315 kV en 2010. Le nombre de travailleurs à la pointe des travaux à l’été 2008 était de 350 personnes. Les travaux représentent un investissement total de 615 M$.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017