Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Retrait de la vie politique du gouverneur du Vermont Le premier ministre du Québec rend hommage à James H. Douglas

Québec, le jeudi 27 août 2009 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a appris à regret aujourd’hui que le gouverneur du Vermont, James H. Douglas, ne solliciterait pas de nouveau mandat à titre de gouverneur aux élections du 2 novembre 2010.

Le gouverneur Douglas a été un partenaire et un ami exceptionnels pour le Québec. Sous son leadership, les relations entre le Québec et le Vermont ont connu un essor inégalé. Chaque année, des rencontres alternées au plus haut niveau ont eu lieu.

« Au cours de ses quatre mandats, le gouverneur a non seulement apporté une contribution extraordinaire dans son État, mais il a su également donner une impulsion unique aux relations Québec-Vermont. Depuis plusieurs années, nous avons fait équipe dans de nombreux dossiers majeurs sur le plan international. Aujourd’hui, c’est non seulement le départ d’un grand ami du Québec que je regrette, mais aussi celui d’un ami personnel », a déclaré le premier ministre.

La collaboration entre le Québec et le Vermont s’est manifestée à plusieurs égards, notamment dans le dossier de la préservation de la qualité des eaux du lac Champlain, de la baie Missisquoi, et du lac Memphrémagog, dans le domaine des énergies propres et renouvelables, et dans le dossier de la mise en place du Permis de conduire Plus. Récemment, MM. Charest et Douglas s’étaient prononcés en faveur d’échanges économiques accrus et exempts de protectionnisme.

Le premier ministre souhaite à monsieur Douglas ainsi qu’à ses proches la meilleure des chances dans leurs projets futurs.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017