Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Plan Nord et les véhicules électriques au cœur d'un partenariat Québec-Bavière

São Paulo, le 10 avril 2012. – À son arrivée à São Paulo pour sa mission de quatre jours au Brésil, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a rencontré son homologue de la Bavière, le ministre-président Horst Seehofer, et signé avec lui une déclaration commune sur les initiatives conjointes en lien avec le Plan Nord. Une vingtaine d’entreprises du Québec et de la Bavière étaient présentes au moment de l’annonce.

Partenaire de longue date du Québec, la Bavière vient confirmer son intérêt à renforcer sa coopération avec le Québec, particulièrement dans les secteurs de l’exploitation, de la transformation et de la mise en valeur des matières premières, du transport, des énergies renouvelables, de l’aménagement numérique du territoire, de la coopération scientifique et du développement de technologies de pointe.

« Je suis particulièrement satisfait de cette signature, d’une part parce qu’elle intervient entre des États fédérés membres des Régions partenaires, et d’autre part parce qu’elle confirme à nouveau l’attrait qu’exerce le Plan Nord à l’international », a déclaré le premier ministre.

Les premières activités conjointes sur le Plan Nord se réaliseront notamment à l’occasion du Salon des technologies environnementales IFAT, le 9 mai 2012 à Munich, lors d’un séminaire d'information sur le Plan Nord pour les entreprises et les chercheurs qui se tiendra à Munich le 18 juin 2012, ainsi qu’au cours d'une mission au Québec du ministre d'État bavarois de l'Économie, des Infrastructures, des Transports et de la Technologie, Martin Zeil, en octobre 2012.

L’entretien entre le premier ministre Charest et le ministre-président Seehofer a aussi donné lieu à une excellente nouvelle : le Québec mettra son expertise à profit dans le cadre d’une initiative conjointe Saxe-Bavière en vue de mettre de l’avant des projets d’électrification des transports. 

En octobre 2011, le gouvernement fédéral allemand a lancé le programme « Vitrines régionales de l’électromobilité » en vue de soutenir le développement du secteur dans le pays en invitant des Länder allemands à soumettre des projets.

Le 3 avril 2012, le choix des régions gagnantes a été rendu public : la candidature Saxe-Bavière, à laquelle le Québec a été associé à titre de partenaire international, a été retenue. Le gouvernement fédéral allemand met à la disposition des quatre projets retenus, dont celui auquel le Québec sera partie prenante, la somme de 180 millions €, pour un montant maximal de 50 millions € par projet.

La forme et les mécanismes exacts de collaboration avec le Québec à titre de partenaire international de ce projet seront déterminés au cours des six prochains mois. « Le Québec assume un leadership en matière de déploiement des véhicules électriques. Il travaille déjà avec de nombreux partenaires notamment à travers l'organisation EV20. Je suis convaincu que l'opportunité de s'associer avec la Saxe et la Bavière sera une occasion d'enrichissement mutuel », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017