Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission Québec au Brésil Le Québec et São Paulo joignent leurs efforts pour développer le secteur des technologies propres

São Paulo, le 12 avril 2012. – En mission au Brésil pour participer à la Conférence des chefs de gouvernement des Régions partenaires, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a conclu un protocole d’intention avec le gouverneur de l’État de São Paulo, Geraldo Alckmin, en vue de développer et de favoriser la commercialisation de technologies propres.

Cette entente est le résultat de démarches entreprises à l’occasion de la mission de la ministre des Relations internationales du Québec, Monique Gagnon-Tremblay, au cours de laquelle le président d’Écotech Québec, Denis Leclerc, a pu présenter la grappe québécoise des technologies vertes aux autorités gouvernementales de cet État ainsi qu’aux principaux acteurs de ce secteur. 

« C’est un progrès important dans nos relations avec cet État brésilien, véritable locomotive économique en Amérique latine, qui croit, comme le Québec, que c’est par le partage et le développement de technologies novatrices que nous pourrons réussir le virage vers une économie verte en mesure d’assurer l’avenir et la prospérité de nos sociétés respectives », a déclaré le premier ministre Charest.

La Conférence des chefs de gouvernement des Régions partenaires, qui occupait l’essentiel de la journée de jeudi, s’est conclue sur une déclaration finale où les membres s’engagent à promouvoir des politiques et des technologies en matière d’efficacité et de conservation énergétiques ainsi que d’énergies renouvelables. De plus, conscients de la tenue prochaine de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio + 20), à Rio de Janeiro en juin 2012, les signataires de la Déclaration demandent une meilleure reconnaissance du rôle des États fédérés et des gouvernements régionaux en matière de lutte contre les changements climatiques.  

« Ce n’est pas par hasard que le Québec se joint à des États fédérés et à des gouvernements régionaux sur des questions aussi planétaires que les changements climatiques. Nous sommes tenus, à titre de gouvernement, de mettre en œuvre des politiques et des mesures adoptées à une autre échelle de gouvernement, mais dont le degré de succès dépendra de notre volonté à faire parfois des efforts et des investissements considérables. Il nous paraît donc normal d’être reconnus comme des acteurs à part entière au sein des instances internationales. Et c’est en présentant une position commune et en mettant de l’avant des pratiques exemplaires que nous entendons faire valoir notre point de vue », a précisé monsieur Charest.

Le mercredi, le premier ministre a prononcé une allocution sur le potentiel d’investissement et les possibilités de collaboration liés aux grands chantiers en cours et à venir au Québec, dont bien sûr le Plan Nord. Ce déjeuner-conférence, qui réunissait près de 200 personnes, constituait pour les entreprises québécoises participant à la mission une occasion de réseautage intéressante en vue d’initier ou de consolider des partenariats avec des dirigeants d’affaires brésiliens. Deux partenaires clés brésiliens ont appuyé l’organisation de cette activité, la Chambre de commerce Brésil-Canada et la Fédération des industries de l’État de São Paulo.

Par ailleurs, le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Sam Hamad, a ouvert en matinée à l’Université de São Paulo un séminaire sur le secteur des technologies propres intitulé « Innover pour un avenir durable », où des chercheurs et entreprises québécois donnaient des présentations devant des pairs ainsi que des représentants politiques, dont le secrétaire d’État à l’environnement, Bruno Covas.

Le premier ministre s’est également entretenu avec l’ex-président du Brésil, Fernando Cardoso, avec qui il a discuté de l’évolution de l’économie en Amérique latine, du rôle des États fédérés dans la lutte contre les changements climatiques, de développement durable et de diversité culturelle.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017