Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Décès de monsieur Philippe Séguin Le premier ministre du Québec et le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie offrent leurs condoléances

Québec, le 7 janvier 2010 - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, ainsi que le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, tiennent à offrir leurs condoléances à la famille de Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes, ancien président de l'Assemblée nationale et ancien ministre français, décédé aujourd'hui à Paris.

« Aujourd'hui, la France perd un de ses grands serviteurs, et le Québec, un ami des plus fidèles. Grand homme d'État, orateur exceptionnel, reconnu pour son franc-parler, ne reculant devant aucun débat, il était un passionné de la sphère publique. Il fut un acteur de premier plan dans le développement de la relation privilégiée entre le Québec et la France. Non seulement il connaissait et comprenait le Québec, mais surtout, il l'aimait profondément », a déclaré le premier ministre.

« Monsieur Séguin, récipiendaire de l'Ordre national du Québec, fut un observateur privilégié de la scène politique québécoise. Il a publié un ouvrage majeur sur les relations entre le Québec et la France, et il a enseigné à l'Université du Québec à Montréal, qui lui a d'ailleurs décerné un doctorat honoris causa. J'ai eu la chance de rencontrer monsieur Séguin en décembre dernier lors de ma mission en France, et je garde le souvenir d'un homme dévoué, passionné de politique et engagé dans la poursuite de la relation exceptionnelle qui lie le Québec et la France, qui était chère à ses yeux », a déclaré le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017