Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Rencontre entre les premiers ministres québécois et haïtien Le premier ministre Charest offre l’aide du Québec pour la reconstruction d’Haïti

Montréal, le 24 janvier 2010 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, en compagnie du ministre des Relations internationales, Pierre Arcand, a rencontré aujourd’hui le premier ministre d’Haïti, Jean-Max Bellerive. Monsieur Charest a profité de cette rencontre pour présenter ses condoléances au premier ministre et lui faire part de la solidarité de la nation québécoise à l’égard du peuple haïtien dans ces moments difficiles. Il a également témoigné de la volonté du Québec d’accompagner Haïti dans le processus de reconstruction qui sera entamé sous peu.

« Au-delà du partage d’une langue commune, de la proximité géographique et de l’importante communauté d’origine haïtienne présente en sol québécois, Haïti a toujours été un partenaire du Québec au chapitre de la solidarité internationale. Depuis 1997, plus d’une centaine de projets ont été appuyés par le gouvernement du Québec en plus des aides d’urgence versées lors de catastrophes naturelles. La nation québécoise a toujours accompagné le peuple haïtien, et nous continuerons de le faire pendant la reconstruction qui s’annonce », a souligné le premier ministre.

Monsieur Charest a informé le premier ministre Bellerive que le gouvernement travaille actuellement à identifier des moyens concrets d’appuyer la reconstruction d’Haïti, et qu’il sera attentif aux besoins qui seront exprimés par le gouvernement haïtien. « En plus de l’aide internationale versée, le Québec participe au développement d’Haïti par le transfert de connaissances et d’expertise. Nous le faisons par le Projet d’appui au renforcement de la gestion publique (PARGEP) et par l’envoi de policiers provenant de plusieurs corps policiers afin d’œuvrer au sein de la MINUSTAH. Hydro-Québec est également présent auprès d’Électricité d’Haïti (EDH) depuis plusieurs années, afin de renforcer ses capacités de gestion et d’action », a affirmé monsieur Charest.

En terminant, le premier ministre du Québec a tenu à témoigner de son soutien et de sa sympathie envers les familles québécoises et haïtiennes qui ont perdu un proche ou qui sont dans l’attente de nouvelles à la suite de cette terrible tragédie. « Mes pensées accompagnent celles et ceux qui vivent des heures difficiles. Je pense particulièrement à la famille de Serge Marcil, que je connaissais bien, dont la nouvelle du décès nous a tous bouleversés, mais également à la famille d’Anne Chabot, à celle d’Anne Labelle, ainsi qu’aux familles des autres Québécois dont nous sommes toujours sans nouvelles », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017