Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Diversification et renforcement de l'économie Le premier ministre du Québec dirigera une mission économique en Indedu 31 janvier au 6 février

Mumbai, Inde, le 31 janvier 2010 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, et du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, dirigera une mission économique en Inde du 31 janvier au 6 février 2010.

Le premier ministre sera à la tête d'une importante délégation de 130 participants provenant du milieu des affaires, de l'éducation ainsi que de la recherche et de l'innovation. Les principaux secteurs ciblés sont l'aéronautique, l'environnement, les technologies de l'information et des communications, les transports, les infrastructures et les sciences de la vie. Cette deuxième mission du premier ministre en Inde depuis 2006 a pour objectif de poursuivre les efforts réalisés par le gouvernement du Québec pour multiplier les échanges et les liens avec ce pays qui, malgré le contexte de la crise économique mondiale, connaît une impressionnante croissance.

« Le développement spectaculaire de l'Inde est l'un des événements marquants du début du XXIe siècle, et sa croissance rapide jumelée à la taille de sa population modifie radicalement le paysage économique mondial. Cette réalité offre des perspectives nouvelles inédites tant pour les entreprises québécoises que pour les institutions d'enseignement ou le milieu de la recherche et de l'innovation », a déclaré le premier ministre.

Plusieurs entreprises québécoises connaissent un essor remarquable en Inde et constituent des exemples concrets de réussites qui sont à la portée d'autres entreprises. Nos exportations en Inde, bien qu'encore modestes, ont bénéficié ces dernières années de cette ouverture du pays. Depuis la dernière mission, elles ont en effet augmenté de près de 80 %. Cette mission en Inde ouvre aussi la porte à la prospection de nouveaux investissements d'entreprises indiennes au Québec. L'Inde est en effet le siège d'importantes entreprises internationales qui pourraient avoir intérêt à mieux connaître le Québec.

« Les entreprises et les chercheurs s'intéressent aux pays dont l'économie est en émergence, comme l'Inde. Le gouvernement du Québec veut les accompagner et les appuyer dans leurs efforts d'exportation et de partenariats. Actuellement, 4 % des PME actives hors du Québec font des affaires avec l'Inde. Je souhaite que ce chiffre augmente à la suite de cette mission et dans les prochaines années », a ajouté le ministre Clément Gignac.

Les participants à la mission feront un arrêt sur Mumbai, principal centre économique et financier du pays. Ils se déplaceront ensuite vers Bangalore, pôle scientifique en matière de développement de nouvelles technologies. Finalement, ils concluront la mission à Dehli, capitale du pays, où le premier ministre prendra la parole à l'ouverture du Delhi Sustainable Development Summit, un rendez-vous international majeur en matière de développement durable et de lutte contre les changements climatiques.

« Nos missions à l'étranger s'inscrivent dans une volonté de notre gouvernement de diversifier et de renforcer l'économie du Québec en faisant croître nos relations avec les acteurs majeurs de la scène internationale. Le Québec a avantage à faire valoir les nombreux secteurs où il excelle. Les entreprises et institutions présentes dans nos missions constituent le moteur de ce Québec qui innove et qui prend sa place sur la scène internationale », a pour sa part déclaré le ministre Arcand.

En 2008, le Québec a exporté plus de 427 M$ vers l'Inde. Les principaux produits exportés sont le papier journal, les véhicules aériens, les pâtes chimiques de bois, les appareils électriques pour la téléphonie et les articles de robinetterie. La Banque mondiale prévoit une croissance du PIB indien de l'ordre de 6,5 % en 2009-2010 et de 8 % pour l'année 2010-2011. Ces taux démontrent bien la résilience de l'économie indienne, qui continue de croître rapidement malgré un contexte économique mondial défavorable. Vous trouverez en annexe la liste des entreprises et organisations participantes.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017