Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Canonisation du frère André Le premier ministre salue la décision du pape Benoît XVI

Washington, le 19 février 2010 - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, salue la décision du pape Benoît XVI de canoniser le frère André le 17 octobre prochain.

« Dans les années 1900, Alfred Bessette, connu sous le nom de frère André, attirait les foules par son pouvoir de guérir et de soulager les souffrances. Outre ses miracles, on lui doit également l’édification de l’Oratoire St-Joseph, un legs monumental, partie intégrante de notre patrimoine. En 1978, Paul VI l'a déclaré vénérable, et en 1982 Jean-Paul II l'a béatifié. Aujourd’hui, c’est la consécration du frère André, premier homme québécois à être reconnu saint », a déclaré le premier ministre.

« Le frère André fut un homme fort apprécié. L’admiration que les gens lui vouaient était en bonne partie due à son don de soi sans réserve. À preuve, encore aujourd’hui, des gens de partout dans le monde reconnaissent son sacerdoce », a ajouté monsieur Charest.

« Cette annonce nous rappelle nos racines, nos origines. La canonisation du frère André nous rappelle l’apport de la religion catholique à l’histoire du Québec », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017