Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

20e anniversaire des relations entre le Québec et la Saxe Québec et la Saxe s'entendent pour accroître leurs échanges économiques et culturels

Québec, le 25 février 2010 – Lors d'un entretien qui a eu lieu aujourd'hui, le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre-président de la Saxe, Stanislaw Tillich, ont convenu d'accroître les échanges entre le Québec et la Saxe, notamment dans les domaines de l'économie et de la culture. Les deux chefs de gouvernement prévoient également d'intensifier les échanges d'information aux niveaux politique et institutionnel dans les domaines d'intérêt commun, tels que le rôle des états fédérés dans les processus d'intégration socio-économique régionale et continentale, les politiques de développement durable, l'éducation, ainsi que le projet de partenariat économique Canada–Union européenne.

Cette rencontre vient souligner vingt années de relations entre le Québec et la Saxe. Les entreprises québécoises ont su bien prendre leur place en Saxe, notamment avec Bombardier Transport, installé à Görlitz et à Bautzen et Future Electronics, implantée depuis peu dans la région de Leipzig, et dont la délégation saxonne a visité les installations québécoises aujourd'hui. En outre, Bombardier Transport a mis sur pied un centre de compétences en collaboration avec l'Université technique de Dresde.

En matière culturelle, les échanges ont connu un essor depuis la mission de M. Charest à Dresde en 2006. À titre d'exemples, des producteurs et réalisateurs québécois participent régulièrement au Festival du film de Dresde, ainsi qu'au Festival du film documentaire de Leipzig. Une série de films d'animation pour la télévision, Les Sablotins (Die Sandmanzen), a récemment été réalisée en coproduction entre des firmes québécoises, Zabelle inc. et Facteur 7, et saxonne (Balance Film). Un programme d'échange d'étudiants en danse entre l'École Palucca de Dresde (Palucca Schule Dresden – Hochschule für Tanz) et l'École supérieure de ballet contemporain de Montréal a également vu le jour.

C'est à Dresde que se situe le plus important centre d'études québécoises en Allemagne, le Centre interdisciplinaire de recherche franco-canadienne et franco-américaine – Québec-Saxe (CIFRAQS). Créé en 1994, le CIFRAQS est rattaché à l'Université technique de Dresde et est dirigé par M. Ingo Kolboom. Ce dernier a été décoré de l'Ordre national du Québec par le premier ministre Charest, en 2005, pour sa contribution au rayonnement du Québec.

« L'Allemagne est le 2partenaire économique du Québec en Europe, et la Saxe connaît une croissance annuelle moyenne de 5,9 % depuis 1991. Le Québec compte pour 32 % des exportations canadiennes vers ce pays en forte croissance économique, et nous devons donc développer nos relations avec le plus grand nombre de régions allemandes possibles. L'entretien que nous avons eu aujourd'hui est un pas dans cette direction », a souligné le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017