Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec procède au lancement des travaux de construction du Campus Glen du Centre de santé universitaire McGill

Québec, le jeudi 1er avril 2010 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné de la présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration publique, Monique Gagnon-Tremblay, du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, du député de Westmount – Saint-Louis, Jacques Chagnon, et du député de Verdun, Henri-François Gautrin, a lancé aujourd’hui les travaux de construction du nouveau Campus Glen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Au terme de l’appel de propositions, le partenaire privé Groupe immobilier Santé McGill a déposé une proposition qui respecte le budget établi à 1,343 milliard de dollars pour la construction, les coûts de financement et les coûts liés à l'entretien et au maintien des actifs pendant 30 ans.

« Le projet de modernisation de la médecine universitaire montréalaise franchit ce printemps deux étapes déterminantes, alors que nous avons donné le coup d’envoi des travaux de construction du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal, la semaine dernière, et du Campus Glen du Centre de santé universitaire McGill cette semaine. En plus d’assurer à la métropole et au Québec des infrastructures de santé de la plus haute qualité, ces initiatives immobilières majeures permettront de soutenir vigoureusement l’économie et l’emploi, conformément aux priorités et aux engagements de mon gouvernement », a déclaré monsieur Charest.

Ce projet, qui permettra de créer de l’emploi pour l’équivalent de 10 000 personnes, prévoit une superficie de 300 000 mètres carrés afin de réunir sur un même site les ressources actuelles de l’Hôpital Royal-Victoria, de l’Hôpital de Montréal pour enfants, de l’Institut thoracique de Montréal, ainsi que le Centre du cancer et l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. On y trouvera 154 chambres individuelles pour enfants et 346 chambres individuelles pour adultes. Les soins ambulatoires y seront centralisés pour 25 spécialités médicales.

« Ce projet profitera non seulement à Montréal, mais aussi à tout le Québec, en raison du rôle de chef de file joué par cet établissement novateur, et également parce que le bassin de desserte du Réseau universitaire intégré de santé de McGill couvre tout l’ouest du Québec. Le CUSM pourra ainsi poursuivre son essor dans les domaines complémentaires des soins spécialisés et surspécialisés de la recherche, de l’innovation technologique et de la formation de la relève », a pour sa part déclaré le docteur Bolduc.

« Grâce au PPP, nous avons l’assurance que le partenaire privé livrera le Centre de recherche au prix et au moment auxquels il s’est engagé. De plus, il maintiendra la qualité de l’infrastructure jusqu’à la fin de l’entente de partenariat. De cette façon, le gouvernement s’assure d’avoir une infrastructure en bon état pour les 30 prochaines années, et que les contribuables en aient pour leur argent lorsqu’il est question d’investir dans de tels projets », a ajouté Monique Gagnon-Tremblay, présidente du Conseil du trésor.

« Les travaux qui s’engagent aujourd’hui se termineront à l’automne 2014. À ce moment, nous disposerons ici d’installations hospitalières ultramodernes, dotées d’un équipement de pointe en haute technologie médicale et de systèmes d’information hautement performants. Par ailleurs, l’engagement de notre gouvernement en faveur de ce projet a permis de confirmer la présence, sur le même site, de l’Hôpital Shriners pour enfants, une composante importante de la trame sociale montréalaise depuis 1925 », a conclu le premier ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017