Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Annonce d'une aide financière de près de 13 millions de dollars à Sherbrooke pour l'organisation des Jeux d'été du Canada 2013

Sherbrooke, le 15 mars 2012. ― Le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné de la vice-première ministre et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Line Beauchamp, a annoncé aujourd’hui une aide financière de près de 13 millions de dollars visant à soutenir l’organisation de la 22e édition des Jeux d’été du Canada, qui se tiendront du 2 au 17 août 2013 à Sherbrooke. 

De cette somme, un montant de 8 millions de dollars est attribué à la société hôtesse de cette édition des Jeux d’été du Canada dans le cadre du Programme de soutien aux événements sportifs internationaux ou pancanadiens pour l’organisation et la tenue des Jeux de 2013. De plus, un montant de près de 5 millions de dollars est accordé à l’Université de Sherbrooke pour permettre la construction d’un nouveau bassin de natation répondant aux exigences des Jeux du Canada (3 millions de dollars) et la rénovation de la piscine existante du Centre sportif de l'Université de Sherbrooke (près de 2 millions de dollars). Cette aide s’inscrit dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase II.

Le premier ministre s’est montré particulièrement heureux de la tenue des Jeux d’été du Canada à Sherbrooke : « Ces jeux ne sont pas qu’un événement sportif d’importance: ils sont aussi synonymes de retombées positives et durables. En effet, ils permettent notamment à la région hôtesse de se doter d’infrastructures modernes et de qualité. Pour Sherbrooke, l’impact des Jeux se fera donc sentir bien au-delà d’août 2013, car cet événement rassembleur aura comblé de fierté et mobilisé une population entière. »

Quant à Mme Beauchamp, elle a souligné l’intérêt de financer ce type d’événements : « Je suis très heureuse que notre gouvernement ait accordé une aide financière de cette importance pour l’organisation des Jeux du Canada, d’autant plus que la tenue de tels événements favorise la participation de nos athlètes à des compétitions de calibre national. Ils peuvent ainsi se mesurer à l’élite de leur discipline et développer leur plein potentiel. »

« Cette aide financière contribuera à la réussite de l'événement et permettra du même coup à la population de bénéficier d'équipements sportifs améliorés après les Jeux. Doter la région de legs immobiliers, sportifs et sociaux durables représente une priorité de l'organisation », souligne Bernard Sévigny, premier vice-président des Jeux d'été du Canada-Sherbrooke 2013 et maire de Sherbrooke.

« Notre région et la communauté universitaire profiteront longtemps des infrastructures permanentes que nous nous apprêtons à construire ou à rénover sur notre campus principal. De plus, ce rendez-vous sportif de haut calibre nous permet de contribuer au développement social, économique et culturel de Sherbrooke et de l'Estrie - un élément clé de notre plan d'action stratégique Réussir 2010-2015 », a affirmé la rectrice de l'Université de Sherbrooke, la professeure Luce Samoisette.

Rappelons que les Jeux du Canada, créés en 1967, sont la plus importante compétition multisports pour les jeunes athlètes canadiens. Ils rassemblent des sportifs constituant la future génération de champions nationaux, internationaux et olympiques. En ce sens, ils jouent un rôle de premier plan dans la promotion du sport et de l’activité physique, en plus de favoriser le développement de saines habitudes de vie chez les jeunes. Ce sera la première présentation d’une édition des Jeux d’été du Canada au Québec.

Au cours des Jeux d’été de 2013, quelque 4 200 athlètes provenant des 13 provinces et territoires qui composent le pays se disputeront les honneurs de 20 disciplines, et ce, sur 19 sites différents durant 15 journées de compétitions.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017