Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Un plan pour le Québec Santé : création d’une direction de la lutte contre le cancer et un soutien accru pour nos aînés

Québec, le 23 février 2011 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a donné aujourd’hui le coup d’envoi de la 2e session de la 39e législature en procédant à un discours inaugural. Il s’est adressé à tous les Québécois pour leur présenter un plan pour le Québec à l’intérieur duquel la santé occupe une place importante. 

Depuis 2003, le budget de la santé a été majoré de presque 60 %. Jamais un gouvernement n’a développé autant la capacité du système de santé. Mais comme toutes les populations du monde occidental, le nombre de Québécois aux prises avec le cancer s’accroît. Après avoir ramené à quatre semaines le délai maximal séparant le premier diagnostic du premier traitement, le premier ministre a annoncé la création de la Direction québécoise du cancer afin de coordonner les services et les ressources, de réduire davantage les délais et de mieux suivre l’évolution des besoins.

Comme société, nous devons assurer le respect envers nos aînés et la protection de leur dignité. Le premier ministre a annoncé la mise en œuvre prochaine d’un plan de services intégrés aux personnes âgées comprenant notamment davantage de soutien à domicile, davantage de places de convalescence, davantage de places en ressources intermédiaires et en soins de longue durée. 

Parce que nos aînés ont droit à un environnement sécuritaire et à des services de qualité, le premier ministre a annoncé l’élaboration de la politique « Vieillir chez soi » afin d’offrir dans chaque région des services adaptés et conçus pour améliorer la vie des aînés. « Vieillir chez soi », c’est reconnaître que nos aînés actifs et en santé veulent vieillir à la maison.

« Je salue le dévouement des infirmières, des médecins et des professionnels de la santé qui soignent les Québécois. Avec leur concours et l’appui essentiel des groupes communautaires, nous mettrons chaque jour de l’avant des solutions nouvelles pour répondre aux besoins », a souligné le premier ministre.

La vision déployée aujourd’hui dans le discours inaugural est constituée de 15 principaux engagements regroupés autour de 5 grandes priorités qui sont : l’éducation, l’emploi, le développement durable, la maîtrise de nos ressources et la santé. Les orientations et politiques énoncées dans le cadre du discours inaugural s’inscrivent à l’intérieur du cadre financier très rigoureux établi il y a un an, et qui depuis ce temps a été reconnu et appuyé par cinq agences de notation de crédit de l’extérieur du Québec.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017