Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Décès de M. Jean-Marc Léger, visionnaire et bâtisseur de la Francophonie

Québec, le 15 février 2011 – Le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et la ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, madame Monique Gagnon-Tremblay, ont exprimé leur profonde tristesse à l’annonce du décès de monsieur Jean-Marc Léger, architecte des premières heures de la Francophonie et ardent promoteur de la langue française.

« Jean-Marc Léger a dédié son intelligence et son énergie à un combat vital pour le Québec, celui de la langue française ici, dès les années soixante et, tout au long de sa carrière au sein de la Francophonie. Sa contribution exceptionnelle au rayonnement de la langue française sur tous les continents mérite notre admiration et notre reconnaissance. Ce grand Québécois a été un visionnaire, un bâtisseur et un guide pour le rapprochement des peuples francophones à travers le monde » a déclaré le premier ministre.

Monsieur Léger a en effet œuvré à la création de l'Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) en 1970 à Niamey (Niger), devenue l’Organisation internationale de la Francophonie. Il en sera le premier secrétaire général jusqu’en 1973. Il a été le fondateur en 1961 et premier secrétaire général de l'Association des universités partiellement ou entièrement de langue française (AUPELF), devenue l'Agence universitaire de la Francophonie, qui a son siège à Montréal. Il a également présidé l’Union de la presse francophone.

En 1978, Jean-Marc Léger est devenu délégué général du Québec à Bruxelles. De retour au Québec, il a occupé la fonction de sous-ministre adjoint au ministère des Relations internationales en 1984. En 1986, le ministère des Affaires internationales lui confie le poste de commissaire général à la Francophonie.

« Au nom du gouvernement du Québec, et à titre de ministre des Relations internationales et responsable de la Francophonie, je veux transmettre mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, et les assurer de mon engagement à faire fructifier le précieux héritage qu’il nous a légué », a ajouté la ministre.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017