Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Près de 250 emplois de qualité consolidés à l’usine Kruger à Brompton Québec soutient la diversification de la production de Kruger au vu de la croissance du marché des papiers de spécialité

Brompton, le 8 septembre 2017 – Le gouvernement du Québec a conclu une transaction financière avec Kruger pour soutenir la diversification de sa production compte tenu de la croissance du marché des papiers de spécialité, tels que les papiers alimentaires, d’emballage et d’étiquetage. S’appuyant sur une technologie innovatrice utilisant des filaments cellulosiques, technologie développée par la filiale Kruger Biomatériaux, l’entreprise procédera à la modernisation de son usine de Brompton, en Estrie, et de l’usine Wayagamack de Trois-Rivières, en Mauricie, ce qui préservera les 576 emplois existants dans ces deux régions.

Renseignements 

  • Préservation des 248 emplois à l’usine de Brompton, en Estrie.
  • Préservation des 328 emplois à l’usine Wayagamack de Trois-Rivières.
  • Prise de participation gouvernementale de 37,5 % (44,6 millions de dollars) au capital de la nouvelle société en commandite Papiers de spécialité Kruger Holding.
  • Garantie de prêt et prêts gouvernementaux totalisant 59,8 millions de dollars en faveur de Kruger Wayagamack, Kruger Trois-Rivières, Kruger Énergie Bromptonville et Kruger Brompton.
  • Valeur de la transaction : 377,6  millions de dollars.

Citations :

« Le Québec, et notamment la région de l’Estrie, possède les ressources et l’énergie nécessaires pour figurer comme chef de file en innovation au sein de notre industrie forestière. À ce titre, les investissements de Kruger réalisés à l’usine de Brompton sont un exemple inspirant d’intégration d’une technologie novatrice qui permettra assurément au Québec de devenir un acteur majeur dans le créneau de la fabrication du papier spécialisé. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Ce nouveau partenariat d’affaires concourt à nos efforts pour soutenir le secteur manufacturier innovant partout au Québec, notamment en Estrie. Plus que jamais, notre avenir et notre prospérité collective dépendent de la capacité d’innover de nos entreprises dynamiques, comme Kruger, qui ont la volonté d’adopter des technologies avant-gardistes afin de créer et de préserver des emplois de qualité dans nos régions. »

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Avec ses 60 000 emplois directs, l’industrie forestière représente le secteur manufacturier le plus important du Québec. Sur le plan économique, c’est l’une des industries les plus importantes d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Nous sommes donc fiers de nous associer à des entreprises comme Kruger qui s’engagent dans des projets novateurs contribuant à la croissance de l’industrie de la transformation forestière et à l’essor de notre économie. »

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec

 « Ces investissements en modernisation témoignent, une fois de plus, de la capacité des entreprises québécoises à se distinguer de la concurrence et à voir plus loin. D’ailleurs, la région de l’Estrie tire sa force de la présence d’entreprises performantes, comme Kruger, qui disposent d’une main-d’œuvre qualifiée et d’une expertise reconnue dans des secteurs clés de notre économie, tels que la transformation forestière. Nul doute que ce projet de diversification innovant contribuera à renforcer ce savoir­-faire remarquable et à stimuler davantage l’économie régionale. »

Luc Fortin, député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Nous sommes fiers de la participation de notre gouvernement à ce projet de diversification innovant. Cette annonce rejaillit sur nos entreprises d’ici, qui sont les véritables créatrices de richesse et de prospérité non seulement pour l’Estrie, mais aussi pour l’ensemble de notre société. »

Guy Hardy, député de Saint-François

Faits saillants :

  • Fondée en 1904, l’entreprise québécoise Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Kruger se spécialise notamment dans les secteurs des pâtes et papiers, de l’énergie renouvelable, du recyclage et des biomatériaux. Elle possède de nombreuses filiales réparties au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve et aux États-Unis.
  • Le Fonds du développement économique est un véhicule privilégié par le gouvernement pour effectuer des interventions structurantes au bénéfice du développement économique du Québec. Il contribue à relever les défis auxquels font face les entreprises québécoises, et ce, tout en maximisant les retombées économiques de ses interventions.

Lien connexe :

  • Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

-30-


Mise en ligne : 8 septembre 2017


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017