Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

50e anniversaire du début de la Révolution tranquille Le gouvernement du Québec rend hommage à Jean Lesage et René Lévesque

« À notre programme des années 60, il est essentiel que nous ajoutions la nationalisation de l'électricité. C'est un facteur vital de notre progrès économique et de notre expansion industrielle. »
(Jean Lesage, débat télévisé / 11 novembre 1962)
« Il était bien connu que la Manicouagan et moi avions vécu ensemble une vraie histoire d'amour »
(René Lévesque, Attendez que je me rappelle, p. 310).

Baie-Comeau, le 22 juin 2010 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, la vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Nathalie Normandeau, le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Serge Simard, ont lancé aujourd'hui les activités commémorant le 50e anniversaire de l'élection du gouvernement de Jean Lesage et le début de la Révolution tranquille. Lors d'une commémoration toponymique sur le site de la centrale Manic-2, les centrales Manic-2 et Manic-3 ont été respectivement désignées centrale Jean-Lesage et centrale René-Lévesque. La cérémonie s'est déroulée en présence de représentants des familles, du préfet de la MRC de Manicouagan et mairesse de Baie-Comeau, Christine Brisson, et du président-directeur général d'Hydro-Québec, Thierry Vandal.

« Nous sommes heureux de commémorer aujourd'hui le début de la Révolution tranquille le 22 juin 1960, en rendant hommage à deux grands hommes d'État : Jean Lesage et René Lévesque. Leurs actions ont changé le visage de l'État québécois en démontrant la volonté et la capacité des Québécois de prendre en main leurs ressources, leur avenir et leur développement économique. Ces désignations toponymiques commémoratives viennent à jamais unir leur nom à celui de Daniel Johnson dont le destin est lié à Manic-5 », a déclaré le premier ministre.

L'histoire associe Jean Lesage et René Lévesque aux ouvrages de Manic-2 et de Manic-3. Jean Lesage a donné le coup d'envoi des travaux du complexe Manic-Outardes à son arrivée au pouvoir en 1960. Il était également premier ministre à l'époque de la mise en service de Manic-2, en 1965. René Lévesque était ministre des Ressources hydrauliques et des Travaux publics lors du lancement des travaux du complexe en 1960, et ministre des Richesses naturelles lors du lancement des travaux préparatoires de Manic-3. Il venait d'être élu premier ministre en 1976 lors de la mise en service de la centrale Manic-3.

Pour sa part, madame Normandeau a affirmé : « La vision et les réalisations de ces deux grands hommes politiques continuent de nous inspirer. Nous avons pour ambition, avec les chantiers en cours et les investissements annoncés dans le Plan Nord, de poursuivre le développement énergétique du Québec afin de devenir une puissance mondiale dans le domaine des énergies propres. Un plan audacieux et porteur d'avenir pour toute une génération »

«L'importance de Jean Lesage et de René Lévesque a été déterminante dans l'histoire d'Hydro-Québec et de la nationalisation de l'électricité. En lançant le développement du complexe Manic-Outardes et la nationalisation de l'électricité, ils ont permis à Hydro-Québec de se positionner rapidement et de manière durable comme un leader mondial de l'énergie propre et renouvelable. C'est avec fierté que nous poursuivons le développement des énergies renouvelables du Québec », a ajouté monsieur Vandal.

-30-


Mise en ligne : 16 juillet 2015


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017