Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Gouvernement du Québec précise ses attentes face au budget fédéral

Québec, le 21 mars 2017. – Le budget que déposera le gouvernement fédéral demain devra tenir compte du contexte d’incertitude entourant une possible renégociation de l’ALENA avec les États-Unis, en prenant en considération les enjeux et les réalités du Québec. Précisant leurs attentes, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre des Finances, Carlos J. Leitão, ont ajouté que des signaux clairs sont aussi attendus quant aux modalités de transfert des nouveaux fonds fédéraux annoncés à l’automne, notamment pour les infrastructures, et quant à un engagement ferme du fédéral dans des projets majeurs en transport collectif et à la mise en œuvre et au fonctionnement de la Banque des infrastructures du Canada.

Le Gouvernement du Québec s’attend à recevoir sa juste part des fonds fédéraux, que ce soit en infrastructures ou en recherche et innovation, et à ce que les financements se fassent dans le respect de ses compétences et selon ses priorités. La reconnaissance des programmes québécois et du droit de retrait du Québec ainsi que l’application du principe de l’asymétrie doivent aussi être réitérées.

Malgré les gains obtenus par le Québec dans la nouvelle entente en santé, le gouvernement réaffirme que les pressions sur le financement des services à la population demeurent très importantes et que les transferts fédéraux ne suffisent pas à plus long terme. Il s’attend à ce que le fédéral fasse sa juste part pour répondre aux besoins et aux priorités des Québécois.

Citations :

« Le Québec est une économie d'exportation, et la relation unique que nous entretenons avec nos voisins américains nous a permis de mettre en place l'une des zones économiques les plus profitables et compétitives au monde. Nous avons très bien senti la force de ces liens lors de la journée Québec-États-Unis tenue la semaine dernière à Montréal, en présence de nombreux partenaires qui partagent cette vision et qui croient au potentiel de cette relation. Dans le contexte d’incertitude entourant l’arrivée de la nouvelle administration à Washington, nous nous attendons à ce que le gouvernement fédéral soit proactif et qu’il mette à l’avant-plan les réalités et les priorités du Québec lors de ses discussions avec le gouvernement américain. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« La formation et l’accès à une main-d’œuvre qui répond aux besoins actuels et futurs du marché du travail sont des priorités que nous partageons avec le fédéral. Nous nous attendons dans ce domaine à des gestes qui viendront appuyer les initiatives que nous présenterons dans notre budget, dans le respect des compétences du Québec. Nous nous attendons également à ce que le gouvernement fédéral reconnaisse notre expertise en matière de recherche et d’innovation et à ce que le Québec obtienne sa juste part des fonds destinés à soutenir la recherche et le développement dans nos secteurs de pointe. »

Carlos J. Leitão, ministre des Finances

-30-


Mise en ligne : 21 mars 2017


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017